Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 13:00

 

L’Algérie compte officiellement 40 partis politiques en attendant de nouveaux arrivés

40 partis en attendant de nouveaux arrivés. Dix-huit nouveaux partis politiques remplissant les conditions légales ont été agréés depuis la promulgation de la loi organique relative aux partis politiques en février 2012.


Jusqu’au 4 mars dernier, onze (11) partis avaient été agrées, alors que sept autres formations politiques ont reçu leur agrément hier (dimanche). Ces nouveaux partis politiques viennent s’ajouter aux 22 partis existant depuis des années sur la scène politique.

D’autres nouveaux partis devraient être agréés dans la mesure où le ministère de l’Intérieur et des collectivités locales poursuit l’examen des dossiers de constitution et d’agrément de partis politiques.

Le ministre de" l’Intérieur, Daho Ould Kablia avait affirmé que les services de son département traitent les dossiers complets en moins de 48 heures, alors que la loi prévoit un délai pouvant s’étaler jusqu’à 60 jours pour accorder un agrément.

Selon le ministre, les dossiers des nouveaux partis qui n’ont pas encore tenu leur congrès, sont toujours à l’étude, soulignant que le retard « n’incombe absolument pas » au ministère de l’Intérieur.

« Le processus d’agrément des nouveaux partis n’est pas lié uniquement au rendez-vous électoral du 10 mai prochain, mais il s’agit d’une opération d’ouverture nouvelle qui va se poursuivre », avait-t-il soutenu, estimant que « si les nouveaux partis n’arrivent pas à participer aux élections du 10 mai, ils auront la possibilité de le faire pour les prochaines élections locales ».

Les 18 nouveaux partis agréés sont : le Parti de la liberté et de la justice (PLJ), le Front national pour la justice sociale (FNJS), le Front El Moustakbal (FM), le Front de l’Algérie nouvelle (FAN), le Front de la justice et du développement (FJD, El Adala), le Parti El Karama, le Front national pour les libertés (FNL), le Mouvement populaire algérien (MPA), le parti El Fedjr El Jadid (PFJ), l’Union des Forces démocratiques et sociales (UFDS-El Ittihad), et le Front du Changement (FC), le Mouvement des citoyens libres (MCL), le Parti des jeunes (PJ), le Parti national algérien (PNA), le Parti des jeunes démocrates (PJD), le Mouvement des nationalistes libres (MNL), Jil Jadid (JJ), et le Parti patriotique libre (PPL).

Le Premer ministre Ahmed Ouyahia a affirmé récemment qu’environ 100 partis politiques pourraient participer aux élections locales prévues en automne 2012.


  

 


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens