Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 19:23

CONFERENCE DE SOUTIEN A LA LIBYE NOUVELLE  Je viens de suivre en direct le point de presse donné à l'issue de la  "Conférence internationale de soutien à la Libye nouvelle" convoquée à l'Elysée par Sarkozy. 

Soixante trois délégations étaient présentes dont 43 pays. C'est peu, en regard des 193 nations membres de l'ONU. Ce n'est pas un succès diplomatique pour la coalition, bien qu'elle ait remporté la victoire militaire et que des pays comme la Russie, la Chine et l'Allemagne qui au Conseil de Sécurité n'avaient pas approuvé l'intervention, cette fois, étaient présents. Cette conférence n'exprime pas l'opinion des peuples de la planète. Seule l'assemblée générale de l'ONU représente  la communauté internationale dont la base  commune de valeurs  est  la Charte.

  Je retiens de l'allocution préliminaire de Sarkozy, la confirmation, après la Côte d'Ivoire, que nous sommes confrontés à  un changement fondamental d'orientation de la politique extérieure de la France, "une nouvelle politique étrangère",  pour reprendre ses propres paroles qu'il avait prononcées lors de l'investiture de Ouattara et qu'il vient de renouveler.  Le 31 août, devant la conférence annuelle des  ambassadeurs de France, un  pas avait été franchi . Le Président de la République s'était déclaré  favorable  à " une attaque préventive " contre les sites nucléaires en Iran.  Ainsi l'intervention militaire dans les affaires intérieures des  Etats, y compris de façon "préventive", est  désormais la doctrine officielle de la France.   C'était la doctrine de G. W. Bush et des néo-conservateurs américains. C'est une rupture totale, assumée , d'une extrême gravité, avec le droit des Peuples à disposer d'eux-mêmes qui, depuis 1945, est  la base du droit international.  Je m'étonne (mais faut-il s'en étonner?) que le Secrétaire Général de l'ONU, par sa présence ait, d'une part, cautionné le non respect par l'OTAN de la résolution 1973 du conseil de sécurité qui n'avait pas formellement pour objectif d'abattre le régime libyen et d'autre part qu'il n'ait pas relevé les propos de Sarkozy. Une situation nouvelle pleine de périls est  ouverte.  Désormais, comme dans le passé, les pays les plus forts sur le plan militaire pourront impunément attaquer les plus faibles. C'est un recul historique. Sauf que le monde a changé. Grâce aux indépendances acquises de haute lutte, les Peuples savent qu'ils peuvent vaincre  l'impérialisme. Ils sont aujourd'hui instruits, ce qui n'était pas le cas de la plupart d'entre-eux avant les indépendances. Enfin, les moyens modernes de communication de masse sont tels que des solidarités nouvelles peuvent être construites pour mettre en échec les fauteurs de guerre. L'histoire ne se répète jamais. Rien n'est donc joué .

  Dans la foulée, Sarkozy a annoncé la poursuite des opérations militaires de l'OTAN. C'est criminel. Les destructions sont considérables et les morts se chiffrent par dizaines de milliers. Il faut arrêter immédiatement cette guerre.

  Un mot enfin sur Juppé. D'où lui vient cette haine de l'Algérie? Déjà dans les années 90, il s'était fait remarquer par ses propos malveillants. En juin dernier, lors d'une visite à Alger et à Oran, il s'était permis de faire la leçon et de demander des comptes sur de prétendues fournitures d'armes à la Libye. Et aujourd'hui, alors que le Ministre algérien des Affaires Etrangères, M. Medelci, est présent à la conférence sur la Libye, Juppé dans une déclaration publique   qualifie "d'ambiguë"  la politique algérienne et  regrette "que l'Algérie ne reconnaisse pas le CNT". C'est une attitude méprisante bien peu diplomatique, que je vis douloureusement, à la fois comme Français qui aime son pays et comme ami de l'Algérie. Et je m'interroge. Pourquoi une telle attitude ? Juppé connait le poids des mots. Cela ressemble à une provocation délibérée. Dans quels buts ?  Est-ce parce que les avions Mirages français, seront désormais, grâce à la Libye du CNT, à proximité des puits de pétrole d'Hassi Messaoud ?

 Le CNT vient de démentir l'information selon laquelle la France bénéficiera de 35% du pétrole libyen. Cela ne me surprend pas. Le petit Nicolas pensait tirer profit de sa guerre en Libye., mais dans les conditions actuelles du rapport des forces mondiales, il n'en sera pas le principal bénéficiaire. En fait, il roule pour les Etats-Unis.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Cros Jacques 02/09/2011 20:29


Heureusement Mélenchon est là pour redresser la barre !


Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens