Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2020 7 08 /11 /novembre /2020 10:56

Abdelkader GUERROUDJ

Le moudjahid et ancien condamné à mort Abdelkader Guerroudj,dit Djilali, est décédé samedi à l'âge de 92 ans des suites d’une maladie, a-t-on appris auprès de ses proches.

Né le 26 juillet 1928 à Tlemcen, Abdelkader Guerroudj s'était engagé tôt au sein du Parti communiste algérien (PCA) et a milité au sein de l'Organisation des groupes de paysans dans la région. Ces paysans militants du PCA ont été les premiers à rejoindre le maquis en 1955, sans attendre des instructions du parti, selon l'historien René Galissot.

Instituteur, Guerroudj s'était marié en 1950 avec Jacqueline Netter, également institutrice et militante, devenue plus tard une des figures féminines de la glorieuse Révolution de Novembre 1954.

Le couple Guerroudj a été notamment expulsé, sur décision du préfet d'Oran vers la France. Après l'annulation de cette décision, le couple est revenu en Algérie avant d'intégrer les combattants de la libération, lancé par le PCA, dont les membres intègreront l'Armée de libération nationale (ALN), après l'accord entre le Front de libération nationale (FLN) et le PCA.

Devenu très actif parmi les commandos du grand Alger, Abdelkader Guerroudj a été arrêté et torturé puis jugé en décembre 1957 avec sa femme Jacqueline. Le couple a été condamné à mort.

Enterrement au cimetière d'El Alia à Alger .

Algérie Presse Service (APS)

_______________________________________________________

Lakhdar BOUREGÂA

 Né le 15 mars 1933 à El Omaria (Médéa), le moudjahid Lakhdar Bouregaa a grandi au sein d'une famille conservatrice qui a donné des convois de chouhada dont son frère le Chahid Rabah Bouregaa. Le défunt qui a rejoint à un jeune âge le Parti du peuple algérien puis le Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD) a contribué aux côtés du Colonel Si Tayeb Djeghlali, Souidani Boudjemaa et Didouche Mourad, à l'installation des cellules du mouvement national et à la sensibilisation de la population de la wilaya IV à la veille du déclenchement de la Révolution.

Le défunt a rejoint les rangs de l'Armée de libération nationale (ALN) en 1956 dans les environs de Médéa. Il a occupé plusieurs postes de responsabilité à la wilaya IV historique, dont commandant de la Katiba "Zoubiria", qui a mené plusieurs actions héroïques contre l'ennemi avant de devenir chef de la 4e région historique, zone II de la wilaya IV entre 1959 et 1960.

Il a obtenu également le grade de capitaine puis de commandant de la wilaya, chef de la zone II de la wilaya IV, avant d'être membre du conseil de la wilaya IV, sous le commandement du colonel Youcef Khatib.

En 1961, le défunt a été désigné membre du commandement de la wilaya IV puis membre du Conseil national de la révolution. Il a côtoyé plusieurs commandant de la révolution, notamment Si M'Hamed Bougara, Youcef Khatib, Didouche Mourad, Larbi Ben M'Hidi, Rabah Bitat, Djilali Bounaama et d'autres commandants de la révolution de libération.

APS (extraits)

Très engagé dans le hirak il avait été emprisonné en 2019. Nous avions dans le Gard lancé plusieurs actions pour sa libération ainsi que celle de Louisa Hanoune et des autres prisonniers d'opinion. Bernard DESCHAMPS

L.Bouregaa (avec des lunettes), A. Guerroudj.L.Bouregaa (avec des lunettes), A. Guerroudj.

L.Bouregaa (avec des lunettes), A. Guerroudj.

Partager cet article

Repost0

commentaires

anonyme 08/11/2020 16:23

Merci pour vos infos

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens