Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2018 4 28 /06 /juin /2018 14:59

   C’est un livre à la fois sensible et savant qui évoque les héroÏnes de Mistral, Mirèio, Neto, l’Angloro, Esterello…L’auteure, Danielle Julien est née à Tarascon ; une grande partie de sa carrière s’est déroulée à Beaucaire et elle habite Vallabrègues lou païs  de Vincèn.

    Filles rebelles ? Le titre d’emblée interroge. Frédéric Mistral, en effet, n’était pas considéré comme un révolutionnaire, ni même un frondeur ou un insoumis. Du moins c’est l’opinion qu’en général on se fait du poète de Maillane. Danielle Jullien qui connaît bien son œuvre sujet de sa thèse de doctorat, nous rappelle opportunément qu’il refusa toujours d’être embrigadé, de s’engager dans les combats politiques de son temps, hormis celui pour sa langue, l’occitan dont il fut un amoureux et un défenseur passionné. Pourtant, en 1848 il choisit son camp : alors que son père est pour la royauté, Frédéric est pour la république. « Le jeune Frédéric reprochait à son père son avarice, sa qualité de possédant ainsi qu’un caractère autoritaire et ombrageux. » (P.116) Sans doute cela explique-t-il, du moins en partie,  l’image négative des pères dans son œuvre. Les mères ne sont pas mieux loties, soumises au clergé et aux rites religieux, souvent odieuses à l’égard de leurs filles.

    Et il y a les filles des quatre grands poèmes mistraliens, Mirèio, Calendau, Nerto e Lou Pouèmo dou Rose. Eprises de liberté ; fortes ; résolues ; transgressant les règles de la bonne société ; sacrifiant tout à l’amour ; refusant les beaux partis qu’on leur propose ; leur préférant des hommes de « basse condition » comme le vannier Vincent. Danielle Julien, avec un plaisir  jubilatoire, nous donne à lire en occitan, dans cette langue chantante si expressive, des passages  d’une intense sensualité, avec en simultanée la traduction en français. « Heureuse (il s’agit de l’Angloro, ndlr) de retrouver l’eau fraîche du Rhône, alors que la nuit est étouffante, elle retire sa chemise et entre dans l’eau. Le passage est superbe, à notre avis, le plus beau moment du poème et le cœur même de l’œuvre. Un désir puissant, une lente avancée vers la jouissance. Comme avec Mirèio, Nerto ou Esterello, la nature est là enveloppante. Mais elle n’est pas inquiétante comme la Camargue au soleil, ni sauvage comme sur les hauteurs du Mont Gibal. La nature est chaleureuse, épanouissante, et même si le poète la dit endormie, les vers luisants éclairent, les rossignols se répondent en amoureux et on entend rire l’eau. Tout est bonheur et harmonie, prémices de l’explosion des sens. Le poète est amoureux de son Angloro. » (P.85).

   Ce sont pour Miréio, Neto et l’Angloro des amours malheureuses qui connaissent une fin tragique. Seule Esterello réalisera son amour en ce monde.    

   J’ai profité de cette lecture pour me replonger dans l’édition bilingue de Mirèio dédiée à Lamartine (Paris, 1888). Quelle belle langue, qui nous parle d’Aramon, d’Avignon, de Nîmes ainsi que de la foire de Beaucaire et de Vallabrègues dont j’ai été le conseiller général pendant 19 ans. Je regrette tellement de ne pas l’avoir alors apprise.

      Avant de nous quitter, ces quelques lignes du chant VI de Mirèio citées par Danielle Julien :

« A l’aubo claro se marido – Lou clar canta di bouscarido, - La terro enamourado espèro lou soulèu, - vestido de frescour e d’aubo, - coume la chato que se raubo, - dins la plus bello de si raubo – espèro lou jouvent que l’a di : parten lèu ! »

 

« A l’aube claire se marie – le chant clair des becs fins. La terre énamourée attend le soleil – vêtue de fraîcheur et d’aurore : - ainsi la jeune fille qui se fait enlevée, - (vêtue) de la plus belle de ses robes, - attend le jouvenceau qui lui a dit : « partons en hâte ! »

  

   Merci Danielle pour ce beau livre.

 

Bernard DESCHAMPS

28 juin 2018

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens