Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 07:08

A PROPOS DE LA CHARTE POUR LA PAIX ET LA RECONCILIATION NATIONALE EN ALGERIE

Lettre à Pierre Daum

Cher Pierre,

   J’ai lu avec d’autant plus d’attention et d’intérêt votre article Mémoire interdite en Algérie, consacré à la tragédie de la décennie noire des années 90, paru dans le Monde diplomatique de ce mois d’août 2017, que j’avais apprécié vos précédents ouvrages Ni valise ni cercueil, les Pieds-noirs restés en Algérie après l’indépendance et Le dernier tabou, les « harkis » restés en Algérie après l’indépendance, pour la qualité de leur documentation et leur honnêteté intellectuelle.

   Le titre de votre article « Mémoire interdite… » qui, selon l’avant-propos, aurait pour origine « la volonté des autorités d’étouffer le souvenir de ces épisodes sanglants. », m’a surpris. Comme vous le savez, je séjourne souvent en Algérie où j’entretiens de nombreuses relations dans des milieux très divers et certaines de vos affirmations m’ont choqué.

   Je partage, certes, plusieurs de vos remarques, notamment à propos des horribles massacres de Benthala et de Raïs revendiqués par le GIA (Groupe islamique armé) dont la responsabilité n’est plus guère mise en doute, contrairement aux affirmations à l’époque du journal français Libération. De même, vous ne semblez pas contester la responsabilité du GIA dans l’assassinat des moines de Tibhirine (printemps 1996).

   Par contre, plusieurs de vos affirmations ne correspondent pas à la réalité et certaines de vos conclusions méritent un débat.

   Contrairement à ce que vous écrivez le mot terrorisme figure à quatre reprises dans le Préambule de la Charte pour la Paix et la Réconciliation nationale qui a été approuvée massivement par référendum. Ce n’est pas une loi d’amnistie. Le Président Bouteflika s’est prononcé à plusieurs reprises contre une éventuelle amnistie. C’est une loi qui « éteint » les poursuites contre les jihadistes qui ont déposé les armes. « Cette extinction des poursuites ne s’applique pas aux individus impliqués dans des massacres collectifs, les viols et les attentats à l’explosif dans les lieux publics. » (Chapitre II, deuxièment). Et ceux qui n’ont pas déposé les armes sont impitoyablement traqués. On peut effectivement désormais parler de « terrorisme résiduel ». L’institut états-unien Gallup vient d’ailleurs de classer l’Algérie parmi les 10 pays les plus sécurisés au Monde. J’étais, en novembre dernier avec une de mes petites filles dans le Tassili à la frontière sud avec la Libye et j’ai pu constater le calme de cette région pourtant sensible.

   Le pouvoir algérien n’interdit pas l’évocation de cette  terrible période. Sa mémoire n’est nullement étouffée. Les journaux algériens l’évoquent très souvent. Or l’Algérie compte quelque 80 quotidiens nationaux imprimés, de diverses sensibilités, dont la moitié est francophone et qui sont impertinents et terriblement accrocheurs ; auxquels s’ajoutent de très nombreux journaux électroniques et journaux imprimés régionaux. Mais votre appréciation mérite une réflexion : le peuple algérien a-t-il intérêt à raviver les plaies au risque de relancer la guerre civile qui a fait 200 000 morts et dont j’ai pu constater qu’elle traversait les familles dont certains membres étaient dans les forces de sécurité et d’autres dans le maquis. Il est vrai que lorsqu’ils se croisent, libres, les victimes éprouvent un profond sentiment de malaise. Mais que fallait-il faire ? L’essentiel n’était-il pas de stopper l’engrenage de la violence ? Le mérite, à mon sens, en revient au Président Bouteflika. Il fallait son autorité morale pour qu’une telle orientation soit acceptée par le peuple algérien.

   Un mot enfin au sujet du « retour de la pratique musulmane ». C’est une réalité en Algérie et dans de nombreux pays. Dans un monde déboussolé, les gens sont en recherche de sens. Certains pensent le trouver dans une religion. L’athée que je suis le comprend et le respecte. (Je n’ai jamais été inquiété en Algérie pour mon athéisme revendiqué et affiché.) La religion ne débouche pas ipso-facto sur le terrorisme. C’est l’intolérance – qui n’est pas que religieuse -  qui engendre la violence. Je note à cet égard que la progression de la pratique musulmane en Algérie s’accompagne d’un recul des partis islamistes comme l’ont encore montré les récentes élections législatives. Et je me réjouis de voir très souvent déambuler, bras-dessus, bras-dessous, dans les rues des villes d’Algérie, des jeunes femmes voilées et non voilées.

   Bien d’autres sujets traités dans votre article mériteraient également une réflexion : sur les causes par exemple des émeutes de 1988 et sur l’arrêt en 1992 du processus électoral ; sur la qualité des logements dans un pays qui construit beaucoup et bien dans les villes comme au bled. Mais peut-être aurons-nous l’occasion d’en débattre publiquement. En toute amitié.

   Cordialement vôtre.

Bernard DESCHAMPS

Ancien député

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bernard-deschamps.over-blog.org
commenter cet article

commentaires

l'éveillé 09/09/2017 09:33

les problèmes de l’Algérie ont une seule cause/source: la confiscation de l'indépendance et de la liberté par tous les putschistes depuis au moins 1954. l'Islam a été, reste et sera le ciment fort de la cohésion territoriale, culturelle, religieuse et sociétale. ça dure depuis 15 siècles. toutes les velléités sécessionnistes ou autres sont vouées à l'échec.

Mustapha H. 08/09/2017 13:25

Bonjour Mr Deschamps, désolé de vous contredire, car vous êtes non pas " à coté " mais très loin de la plaque, la vérité, et la réalité. Vous devez surement manquer de sources fiables. En voici une pour vous aider à diversifier vos sources, et bonne journée à vous. http://www.algerie-tpp.org/tpp/pdf/dossier_2_massacres.pdf

algerien 22/08/2017 04:01

avec tous le respect que je vous doit il y a plus de cohérence dans l’écrit de monsieur daum que dans votre analyse de cette article quand on vois le système de gouvernance actuelle sous traite la gestion sociale du pays au islamiste sa veut tous dire

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens