Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 17:20
SOLIDARITE AVEC SYLVIE POLINIERE

Déclaration de l’UD CGT GARD

devant tribunal de Nîmes en soutien à Sylvie,le 1er décembre 2015, contre le Maire FN de Beaucaire

Nous sommes de nouveau rassemblés aujourd’hui pour soutenir notre camarade Sylvie dans l’attaque qu’elle subit depuis quelques mois par le Maire Front National de Beaucaire. Le Maire F haine de Beaucaire poursuit à travers sa stratégie d’acharnement à son encontre l’objectif de vouloir mettre au pas les enseignants et syndicalistes CGT. Sa condamnation le 22 septembre pour injures publiques ne lui aura pas suffit, il continue à déverser sa haine. Rappelons que le Maire de Beaucaire, en juin 2014, a utilisé les médias pour insulter les enseignants et militants syndicaux et en particulier Sylvie notre secrétaire départementale Cgt Educ’Action à l’issue d’un conseil d’administration de ce lycée. Il a ainsi affiché clairement ses idées nauséabondes à l’encontre des enseignants et des syndicalistes. « Tête haute et mains propres » était le slogan du FN dans les années 90… Aujourd’hui leur leitmotiv est de clamer qu’ils sont les « candidats anti système » et que le FN n’est plus le parti raciste et anti sociale qu’il était et qu’il a changé. Mais détrompons-nous, la réalité est tout autre. Ils font la démonstration qu’ils n’ont pas les mains propres et qu’ils sont les premiers à se servir du système lorsqu’ils en ont la possibilité. Pour preuve, l’utilisation médiatique que fait l’extrême droite suite aux tragiques évènements du 13 novembre et la stigmatisation systématique des populations en développant des thèses racistes et xénophobe. La réalité montre aussi qu’ils ont toujours la tête haute pour discréditer le syndicalisme et la Cgt en particulier. Le FN est fondamentalement anti républicain et c’est pour cela qu’il s’attaque en permanence aux enseignants de la République et aux droits syndicaux. Cet élu de la république a des actes en totale opposition aux valeurs républicaines et son comportement en rupture avec la tradition démocratique qui reconnait constitutionnellement le droit des salariés à s’organiser dans le syndicat de leur choix. Mépriser les organisations syndicales c’est tout bonnement mépriser les salariés, car avant tout ce sont eux qui aspirent à avoir des représentants qui les défendent en toutes circonstances. Le Front national n’en est pas à son coup d’essai sur le département. Comme au conseil départemental ou avec ses acolytes de son parti haineux, ils ont voté contre la subvention aux organisations syndicales, démontrant leur opposition viscérale, niant ainsi le caractère d’intérêt général des syndicats de salariés et notre rôle social garant du « vivre ensemble » dans la démocratie. L’Imposture de ce parti qui ne respecte pas le préambule de la Constitution Française de 1946 qui précise que la liberté syndicale est fondamentale, droit humain universellement reconnu, protégé et également consacrée par la constitution de l’Organisation International du Travail (OIT) depuis 1919. L’acharnement contre les syndicalistes sont dans la même ligne d’imposture de ce groupuscule d’extrême droite qui comme à Beaucaire, ou la majorité Front national de la municipalité constituée de nostalgiques de certaines méthodes du passée violent la loi votée par la représentation nationale le 6 décembre 2012. Cette loi qui reconnaît le 19 mars 1962 comme la journée nationale du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc. Ces élus qui osent instrumentaliser les morts de la guerre d’Algérie, manipulant la mémoire et l’histoire en attisant 50 ans plus tard les rancœurs et les haines en modifiant le 29 novembre dernier la rue du 19 mai 1962 pour la nommer rue du 5 juillet 1962. Voilà ce que propose ce maire caricature d’un parti politique considéré comme anti social, qui par son action d’aujourd’hui contre notre camarade Sylvie contribue à vouloir faire taire l’expression sociale et démocratique du peuple. La justice a tranché le 22 septembre, condamnant le Maire F Haine, pour injures publiques et devra verser, entre autre, 1000€ de dommages et intérêts aux 4 parties civiles. C’est une victoire qui démontre que les idées progressistes, de solidarité, de fraternité, de vivre ensemble sont plus fortes et respectables que celles du Front Nationale. Il nous faut absolument rester unis et déterminés afin de ne pas céder aux idées d’extrême droite qui utilise la détresse des citoyens pour les diviser. Il nous faut véritablement mettre au centre de nos débats, de nos actions la place de l’humain, résister contre l’obscurantisme de toutes sorte. Et ne rien lâcher sur nos valeurs en soutenant, sans relâche, Sylvie dans son combat, celui de toute la CGT. Vive la liberté, vive la solidarité, vive la fraternité et Vive la Cgt.

Thierry MENARD Pour l’UD Cgt du Gard

Photo ObjectiGard

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens