Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 18:56
HPIM1444.JPGA l’occasion de la célébration du 57ème anniversaire de la tenue du Congrès de la Soummam, un groupe de Français, amis de l’Algérie, dits proches du réseau des porteurs de valises pendant la guerre de libération nationale, effectue depuis hier, une visite commémorative des hauts lieux historiques de la  wilaya de Béjaïa.
Conduit par M. Deschamps Bernard, qui vient, pour rappel, d’être décoré, sur décision du Président Bouteflika, de la médaille du 50ème anniversaire de l’Indépendance nationale, médaille qui lui a été remise par M. Khaled Mouaki Benani, consul d’Algérie à Montpellier, le groupe, qui fait partie de l’association France-El-Djazair, association qui milite pour le renforcement des liens d’amitié et de coopération entre les deux pays, s’est rendu, dans la matinée d’hier, à la ferme Abadie, dans la commune de Béjaïa, qui a servi,  pendant  la guerre de libération nationale, comme lieu de tortures des moudjahidine  et des moussebline. Les hôtes de la wilaya de Béjaïa se sont par la suite HPIM1427.JPGdéplacés jusqu’à Ifri-Ouzellaguène, sur les lieux mêmes que Abane Ramdane avait, il y a 57 ans exactement, choisis pour la tenue du Congrès de la Soummam. Dans la même commune d’Ouzellaguène, ils n’ont pas manqué de faire un crochet par las grotte Azrou Mezroug, qui avait, pendant les années de feux,  servi de refuge pour les moudjahine et pour les  habitants de la région qui fuyaient les bombardements au Napalm. Poursuivant leur périple à travers les sites historiques de la wilaya, les amis de l’Algérie indépendante ont  programmé de visiter, aujourd’hui, les impressionnantes gorges de Kherrata où malheureusement  un grand nombre d’Algériens avaient été précipités, lors des évènements du 8 mai 1945. Cet après-midi, le chef de groupe, M. Deschamps Bernard, donnera, à l’autre extrémité de  la wilaya, à Akbou exactement, une conférence, illustrée par de nombreuses diapositifs, sur le thème : ‘’Les mineurs algériens de Cévennes, dans le Sud de la France’’. Si ce thème a été choisi, précise le conférencier, joint par téléphone, c’est parce que, d’une part, beaucoup d’Akbouciens sont d’anciens travailleurs à la mine de charbon de Cévennes, et d’autre part, c’est pour rappeler aux générations montantes le combat de leurs aînés pour arracher la liberté dont ils jouissent aujourd’hui.  Notons enfin que la tournée des amis de l’Algérie dans la wilaya de Béjaïa sera clôturée par une cérémonie de signature d’une charte d’amitié entre l’association Med-Action basée à Akbou et l’association France-El-Djazair. La charte, adoptée par les deux parties, a pour but essentiel, indique-t-on, la multiplication des liens d’amitié.  
Par B. Mouhoub 
source La Dépeche de Kabylie

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens