Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 22:08

election presidentielles algerieLES SIX CANDIDATS VALIDES PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL.

(Le résumé de leurs parcours est de ma seule responsabilité. BD)

M. BELAÏD Aziz

50 ans. Ancien du FLN, il fut député de ce parti. Il est aujourd’hui Président du Front El Moustaqbal, « parti du centre, patriote et nationaliste » qui se réclame des valeurs de la Révolution de novembre 1954. M. Belaïd est candidat à une élection présidentielle pour la première fois. Son parti dispose de  2 sièges à l’Assemblée  Nationale Populaire.

M. BENFLIS Ali

69 ans. Un des fondateurs en 1987 de la Ligue Algérienne des Droits de l’Homme. Ancien Secrétaire général du FLN, plusieurs fois ministre et notamment Premier Ministre de  2000 à 2003. M. Benflis déjà candidat en 2004  (6,42% des suffrages exprimés), avait été  battu par M. Bouteflika. En 2014, il axe sa campagne contre la corruption et dans le domaine économique, il préconise que l’Etat « offre un cadre favorable aux entreprises ».

M. BOUTEFLIKA Abdelaziz

76 ans. Elu pour la première fois en 1999 (73,8%), en 2004 (85%) et en 2009 (90,2%), Abdelaziz Bouteflika fut le proche compagnon du Colonel Houari Boumediene, alors Chef d’état-major de l’ALN, puis Ministre de la Jeunesse, des Sports et du Tourisme de septembre 1962 à septembre 1963 sous la présidence de Ahmed Ben Bella avant de devenir Ministre des Affaires Etrangères de 1963 à 1979, avec les Présidents Ben Bella et Boumediene.Il a présidé l'Assemblée Générale de l'ONU en 1974. M. Bouteflika est soutenu notamment par le FLN et le RND.

Mme HANOUNE Louisa

60 ans. La Secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT, trotskiste) est candidate pour la troisième fois. Elle avait obtenu 4,2% des suffrages exprimés en 2009. Elle a annoncé que sa campagne serait axée sur « l’unité du pays » dans un contexte mondial préoccupant marqué par des menaces extérieures contre l’Algérie. Son objectif : « construire la deuxième république et un Etat démocratique. ». Le PT dispose de 24 sièges à l’Assemblée Nationale Populaire.

M. REBAÏNE Fewzi

59 ans. Arrêté le 23 septembre 1983 et condamné par la Cour de Sûreté de l’Etat, emprisonné jusqu’au 4 mars 1984, date à laquelle il fut gracié par le Président Chadli. M. Rebaïne est le président du parti Adh 54. Son programme axé sur la dénonciation des trois mandats du Président Bouteflika se prononce pour « une transition démocratique » négociée avec « tous les partis politiques » algériens. Son parti dispose de 2 sièges à l’APN.

M. TOUATI Moussa

61 ans. Responsable du Front National Algérien (FNA), candidat pour la troisième fois (2,31% en 2009), M. Touati revendique une ligne nationaliste attachée à « l’identité nationale ».  Le FNA a 9 sièges à l’Assemblée Nationale Populaire.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bernard-deschamps.over-blog.org
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens