Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 08:01

SYRIE.jpgQuotidien EL WATAN, 11.05.2013

L’intervention belliqueuse israélienne dans la crise syrienne semble pousser les puissances étrangères à accélérer la recherche d’une solution pour éviter l’embrasement général.

«Les récents raids israéliens en Syrie ont modifié la donne dans ce pays, notamment en imposant de nouvelles équations susceptibles d’accélérer la recherche de solutions pacifiques à la crise, d’autant qu’il s’est avéré qu’aucun des protagonistes n’a réussi à ce jour à marquer une victoire militaire l’habilitant à imposer une solution sur le terrain», écrivait hier le journal libanais L’Orient-Le Jour, alors que Damas a menacé en fin de journée que la Syrie «répliquera immédiatement à une nouvelle attaque israélienne». Toujours hier, le quotidien libanais Al Akhbar citait le président Bachar Al Assad : La Syrie va «tout donner au Hezbollah» en reconnaissance de son soutien et va suivre son modèle de «résistance» contre Israël. «Pour la première fois, nous avons senti que nous et eux vivions la même   situation et qu’ils ne sont pas seulement des alliés que nous soutenons», a déclaré le président syrien à des visiteurs libanais à Damas, selon Al Akhbar, exprimant sa «confiance, (sa) satisfaction et (sa) grande gratitude envers le Hezbollah». Le mouvement de résistance libanais, d’obédience chiite, a récemment reconnu avoir envoyé ses combattants aux côtés des troupes syriennes, notamment à Qousseir, près de la frontière libanaise.

Toujours selon Al Akhbar, la Syrie aurait pu «aisément» riposter aux raids israéliens menés vendredi et dimanche près de Damas en «lançant plusieurs roquettes sur Israël», a poursuivi Al Assad, «mais nous voulons une revanche stratégique en ouvrant la porte à la résistance et en faisant de toute la Syrie un pays de résistance». M. Assad a par ailleurs accusé les rebelles, que son régime assimile à des terroristes, d’être les «soldats». Devant cette nouvelle escalade, l’analyse du quotidien L’Orient-Le Jour tient la route, puisque les efforts souterrains de règlement de la crise syrienne semblent reprendre. D’abord des informations font état de la reprise en main du dossier syrien par l’Arabie Saoudite aux dépens du Qatar, l’émirat peu favorable à une sortie de crise sans avoir la tête du président syrien. Ensuite, Damas a salué hier le rapprochement américano-russe, tout en exprimant sa confiance dans la position de Moscou sur la crise syrienne, a annoncé la télévision officielle syrienne. Mais surtout, Brahimi qui a accepté hier de rester à son poste après l'initiative USA-Russie.

Dernière minute :

«La Syrie est prête à accueillir immédiatement la commission d’enquête de l’ONU sur les armes chimiques», a affirmé le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, dans un entretien exclusif à l’AFP. «Nous étions prêts et nous sommes toujours prêts maintenant, à cette minute, à accueillir la délégation telle qu’elle a été établie par Ban Ki-moon (le secrétaire général de l’ONU) pour enquêter sur ce qui s’est passé à Khan Al Assal», a déclaré Fayçal Moqdad.       AFP

Adlène Meddi
 
 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bernard-deschamps.over-blog.org
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens