Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 16:33

MIDI-LIBRE 17 OCT. 2011 002  MIDI-LIBRE 17 OCT. 2011 010Je ne connaissais pas le centre commercial de Bab Ezzouar. C'est la lecture d'un reportage de Télérama qui m'a donné l'envie d'aller y faire un tour. Ce quartier, pas très loin de l'aéroport Houari Boumedienne, continue de grandir au rythme de la construction de logements (de qualité) et des sièges sociaux de sociétés algériennes et étrangères dont l'architecture audacieuse domine les ensembles locatifs. C'est le nouveau quartier des classes moyennes. Alger du XXIe siècle. J'avoue préférer, sans doute en raison de mon âge, l'animation du centre ville ou la vie grouillante des quartiers plus populaires comme Bab El Oued et, dans un style différent celui de  Bir  Mourad,   avec leurs boutiques  et les marchands de légumes sur les trottoirs. On y ressent une chaleur humaine que je ne retrouve pas dans les quartiers MIDI-LIBRE 17 OCT. 2011 009neufs. Sans doute, faut-il du temps pour qu'ils acquièrent une âme.

   Le centre commercial est vraiment une réussite architecturale  avec ses escaliers roulants et son armature de métal et de verre. L'impression de pénétrer dans un bocal dont tous les étages sont  tMIDI-LIBRE 17 OCT. 2011 012ransparents. Avec cela une profusion de couleurs et un aménagement aguicheur. Au dernier étage, des restaurants et une future salle de spectacles. Une galerie d'art également qui accueille actuellement des jeunes peintres aux côtés d'artistes confirmés comme Bourdine ou Chegrane...         .

   J'étais curieux de comparer les prix avec ceux pratiqués dans le commerce de proximité. A l'inverse de la France, les prix sont plus élevés  (beaucoup plus élevés !) dans ce centre commercial que dans les petits commerces. Un conseil: si vous désirez des légumes et des fruits de qualité et goûteux, allez MIDI-LIBRE 17 OCT. 2011 003plutôt les acheter sur les marchés ou auprès des petits vendeurs sur les trottoirs...(Ah! la saveur incomparable des navets cultivés en Algérie!)

  Pour comparer, voici quelques prix relevés le 2 novembre à Bab Ezzouar et, à quelques jours près, dans une grande surface à Nîmes:

- Ordinateur portable "Samsung"   43.500 DA (435 €)..................( 580 €)  à  Nîmes.

- Pâtes coquillettes (500 g)                    120 DA (1,20 €)..................(0,55 €)

MIDI-LIBRE 17 OCT. 2011 011- Vache qui rit                                             170 DA (1,70 €).................(2,36 €)

- Eau Lalla Khedidja (1,5 L.)                       25 DA (0,25 €).................( ?)

- Eau IFRI (1,5 L.)                                           20 DA (0,20 €).................(0,26 €)

- Pommes rouges (Kg.)                            239 DA (2,39 €).................(2,45 €)

- Oranges ( Kg.)                                          299 DA (2,99 €).................(1,95/2,45 €)

- Aubergines (Kg.)                                        65 DA (0,65 €).................(1,95 €)

MIDI-LIBRE 17 OCT. 2011 005- Haricots verts (Kg.)                                 145 DA (1,45 €).................(3,95 €)

- Choux fleurs (Kg.)                                      89 DA( 0,89 €).................(1,50 €)

- Lait (1 L.)                                                      63 DA (0,63 €).................(0,64/0,92 €)

- Camembert Président                            225 DA (2,25 €)................(2,48 €)

- Poulet (1,665 Kg.)                                     475 DA (4,75 €)................(4,04/6,95 €/Kg.)

- Gigot d'agneau (290 g.-2 tr.)                  299 DA (2,99 €)................( ?)

- Epaule d'agneau (352 g.)                        363 DA (3,63 €)................(15,50 €/Kg.)

- Côtelettes d'agneau (236 g.)                  243 DA (2,43 €)...............(17 €/Kg.)



Partager cet article

Repost0

commentaires

Claude Queyrel 19/11/2011 09:57

Mêmes remarques sur les prix relevés au Maroc. Beaucoup plus chers pour les produits identiques dans les supermarchés Marjane que sur les marchés. Je crains que le développement des hypermarchés
dans les pays émergents ne tuent ces petits commerces de proximité qui permettent à certains de vivre ou survivre. Ce point de vue a chaque fois été partagé par les petits commerçants avec qui j'ai
pu parler au Maroc, Tunisie et ... Turquie (avec de grandes différences dans ce pays développé). Claude Queyrel.

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens