Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 09:46

DATTES.jpgLes prévisions tablent sur plus de 8 millions de quintaux en 2012

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

El Watan, le 18.11.12 | 10h00  

La production de dattes connaît une augmentation substantielle. Selon les prévisions du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, la récolte atteindrait cette année 8,5 millions de quintaux contre 7,8 millions de quintaux en 2011.

Jusqu’au 11 novembre en cours, les quantités récoltées sont évaluées à 3,3 millions de quintaux, ce qui représente 41% des prévisions de production pour cette campagne, précise un communiqué du ministère. La campagne phoenicicole 2012-2013 se déroule dans de bonnes conditions, ajoute le ministère, précisant que les premières évaluations réalisées par les professionnels, les experts et les techniciens de la filière confirment «l’amorce d’une dynamique de croissance positive tant sur le plan qualitatif que quantitatif».

L’objectif tracé dans le cadre des contrats de performance pour la période 2009-2014 est d’atteindre une production de neuf millions de quintaux, dont 1/3 en Deglet Nour contre une production annuelle moyenne (2004-2008) de cinq millions de quintaux, rappelle-t-on. En 2011, l’Algérie a exporté 76 336 tonnes de dattes contre 53 162 tonnes en 2010, en hausse de plus de 20 000 tonnes. Ces chiffres prennent en considération aussi bien les produits facturés que ceux échangés dans le cadre des opérations de troc avec les pays voisins (Mali, Niger…), précise la même source. La palmeraie algérienne compte une superficie totale de 170 000 hectares contre 165 000 ha en 2008, ce qui représente, selon le ministère de l’Agriculture, 18,7 millions de palmiers.

La filière compte par ailleurs 90 000 phoeniciculteurs et génère près de 128 000 emplois permanents. Les pouvoirs publics ont adopté des mesures incitatives afin de lancer l’exportation des dattes à travers l’octroi de primes de 5 DA kg pour les dattes en vrac et 8 DA/kg pour les dattes conditionnées, ainsi que le soutien financier accordé aux professionnels pour la création d’unités de conditionnement dont le montant peut aller jusqu’à quatre millions de dinars, rappelle le ministère.

R. S.
J'ai goûté les dattes de la nouvelle récolte. Ells sont délicieusement charnues.    BD


 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens