Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 16:55

Les anciennes puissances coloniales occidentales tentent de mettre à profit  l'écrasement dans le sang par Kadhafi du soulèvement en Libye pour prendre pied sur ce grand pays dont le sous-sol  dispose d'importantes richesses. Alors qu'en d'autres circonstances, elles ont fait bien peu de cas de la souffrance des Peuples, en ce qui concerne la Libye elles camouflent leurs appétits derrière des prétextes humanitaires. Il est inquiétant de constater que Sarkozy est en pointe dans cette nouvelle croisade, avec l'Angleterre, en se prononçant pour des frappes ciblées et pour l'instauration d'une zone d'interdiction aérienne qui constituerait également un acte de guerre. Pour l'instant, il n'y a pas de décision du Conseil de Sécurité de l'ONU;  les 27 de Bruxelles sont divisés  et les 22 (21 en fait) de la Ligue arabe n'ont pas été unanimes  puisque l'Algérie et la Syrie ont manifesté des réserves sur l'instauration d'une zone d'exclusion aérienne. Il est donc encore possible d'arrêter le bras des va-t-en guerre.

Contrairement à ce que disent ou écrivent certains, refuser une intervention militaire en Libye ce n'est pas soutenir le régime de Kadhafi. Les Peuples n'aiment pas les missionnaires armés et la situation en Irak et en Afghanistan témoigne de l'inanité de ces tentatives. Une intervention militaire dresserait contre elle l'ensemble des Peuples de la région et affaiblirait par là même le mouvement populaire pour la Démocratie en Libye.

Bernard DESCHAMPS

Partager cet article

Repost0

commentaires

René M 19/03/2011 01:45


D'autant que cette aventure c'est un peu l'histoire des pompiers pyromanes, après avoir fait des courbettes soutenu et armé le dictateur... pendant des décennies, quand le peuple se révolte, on
s'efforce de prendre le train en marche. On appuie et on aide en les poussant en avant des pions de rechange qui il y a peu encore servait le régime en place
Notre marionnette est usée, qu'a cela ne tienne vite une autre, l'essentiel étant de conserver notre influence et donc nos intérêts. Quand un dictateur est usé c'est comme un kleenex on le jette.
De cela on ne se plaint pas !
Mais si la politique des puissances ne change pas ensuite, tout cela ne sera qu'une comédie au dépend du peuple révolté qui ne tardera pas à découvrir la désillusion, à moins que le plan
machiavélique échappe à ses concepteurs et aboutisse à autre chose que prévu ?


Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens