Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 14:37
 
 
France : 6e Panorama du cinéma algérien
Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

 

La sixième édition du Panorama du cinéma algérien, organisé chaque année en France par l’association France-El Djazaïr, se tiendra du 10 au 17 octobre prochain à Nîmes et dans plusieurs villes du département du Gard, a-t-on appris samedi à Oran du directeur artistique de cette manifestation.

Au total, 15 films seront projetés dans le cadre de ces rencontres cinématographiques qui coïncident cette année avec la célébration du 50e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, a précisé à l’APS M. El Hadj Bensalah, consultant en cinéma et ancien directeur de la Cinémathèque d’Oran. Cette nouvelle édition fait une large place à la musique, a-t-il indiqué, annonçant, à ce titre, que l’inauguration sera marquée, le 10 octobre, par la projection de El Gusto de Safinez Bousbia à l’auditorium du Conseil général du Gard, basé à Nîmes (France). A travers son long métrage, sorti en janvier dernier dans les salles, la cinéaste d’origine algérienne Safinez Bousbia évoque la bonne humeur (el gusto) qui caractérise la musique châabie inventée au milieu des années 1920 au cœur de La Casbah d’Alger par le grand musicien de l’époque, El Anka.

La comédie musicale Es Saha (La place) de Dahmane Ouzid figure aussi parmi les affiches programmées à l’occasion de cette manifestation, a fait savoir M. Bensalah, en rappelant que ce film a été primé aux précédentes éditions du festival international du film arabe d’Oran et du festival du cinéma méditerranéen de Tétouan (Maroc).  Les sacrifices consentis par le peuple algérien durant la lutte de Libération nationale seront également mis en exergue à travers la projection de plusieurs films tel le documentaire Ici on noie les Algériens de Yasmina Addi, qui met en lumière la sanglante répression de la marche pacifique du 17 Octobre 1961 à Paris. Le public pourra encore découvrir ou revoir Ben Boulaïd, film retraçant le parcours héroïque de Mostefa Ben Boulaïd, tombé au champ d’honneur en 1956, réalisé par Ahmed Rachedi dans le cadre de la manifestation «Alger, capitale de la culture arabe 2007».

Parmi les autres œuvres à l’affiche, Le Chemin noir de Abdallah Badis, Combien tu m’aimes de Fatma-Zohra Zamoum, Bab El Web de Merzak Allouache, Le Soleil assassiné de Abdelkrim Bahloul, Le Silence du fleuve de Mehdi Lallaloui, Mohamed Chouikh, un cinéaste résistant de Larbi Benchiha, Ils ont choisi de rester de Jean Asselmeyer, ainsi que quatre courts-métrages d’Amal Kateb. Cette manifestation est organisée en partenariat avec plusieurs institutions à l’instar du Centre culturel algérien (CCA, Paris), a souligné M. Bensalah en rappelant que la précédente édition avait été dédiée aux femmes comédiennes et cinéastes algériennes.       

APS
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens