Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2019 7 10 /11 /novembre /2019 19:46

    Une trentaine de personnes ont participé à la Journée de l’Amitié organisée par France-El Djazaïr autour d’un succulent méchoui le samedi 9 novembre 2019 à Nîmes, sous la présidence M. Oucine Benchouyeb  qui a accueilli les participants avec de chaleureuses paroles de bienvenue.

Voici ce que j’ai déclaré à cette occasion :

   Cette Fête de l’Amitié coincide avec plusieurs anniversaires importants. Celui de la Chute du Mur de Berlin en 1989. Les médias ne parlent que de celui-ci.

   C’est aussi l’anniversaire  de la naissance du prophète.  Un jour important pour les Musulmans. Et à une semaine près, c’est le 65e anniversaire du déclenchement de la Révolution – le 1er novembre 1954 – en Algérie.

 A toutes/tous les Algériens, Musulmans et non Musulmans, je dis :eid sarid lakoum.

  Le déclenchement de l’insurrection en 1954 répondait à une attente chez les mineurs algériens du bassin des Cévennes, les ouvriers algériens de Bagnols-sur-Cèze qui construisaient la première centrale nucléaire et les ouvriers agricoles de Beaucaire. Dans le bassin minier, les premiers groupes du FLN se formèrent rapidement à partir des militants du PPA-MTLD, créé par Messali-Hadj qui malheureusement ne prit pas la mesure de l’évènement et créa le MNA pour combattre le FLN.

   Cette guerre fratricide épargna notre département, car le MNA, nous disent les archives de  la police française, ne réussit pas à s’implanter dans le Gard. Les responsables du PPA-MTLD qui étaient en même temps des responsables de la CGT avaient un grand prestige et ils adhérèrent très vite au FLN. Les mineurs algériens des Cévennes participèrent activement à la guerre d’indépendance et Alès devint un centre important de commandement, une Superzone de la Fédération de France du FLN.

   La CGT avait en effet su faire toute leur place aux mineurs algériens, prenant en compte leurs revendications spécifiques. Ainsi, le responsable CGT du Puits Ricard à la Grand’Combe – Robert Jonis qui deviendra le responsable de la Fédération Communiste du Gard puis Adjoint au Maire communiste de Nîmes, Emile Jourdan – se prononçait pour la reconnaissance des fêtes religieuses musulmanes et demandaient qu’elles soient chômées et payées.

   Ce qui me conduit à cette précision : la laïcité à la française, ce n’est pas l’anti-religion. C’est au contraire la liberté de croire ou de ne pas croire et de l’exprimer y compris dans le domaine public. Les processions catholiques, la soutane ou la cornette ne sont pas interdites. Ce qui doit être combattu, ce n’est pas la religion, c’est l’intolérance. Les religions sont des créations humaines et c’est la folie des humains qui est responsable des crimes commis en leur nom.

    L’interdiction du voile en France est en contradiction avec les principes de la laïcité. Les femmes, comme les hommes, doivent être libres de s’habiller comme elles le souhaitent.

    Le climat actuellement en France est sur ce point particulièrement nauséabond. Les Musulmans, notamment les femmes, sont montrés du doigt, stigmatisés, calomniés, suspectés d’être des terroristes en puissance…Ce climat est confirmé ces jours-ci par un sondage de l’IFOP. Avec les encouragements du Président de la République, Macron qui, après les meurtres à l’Hôtel de Police de Paris qui nous horrifient, a appelé à la délation, à signaler à la police les personnes que l'on suppose s’être radicalisées. C’est d’une extrême gravité et conforte l’islamophobie qui se développe actuellement. Si j’allais  à Paris demain dimanche, je serais dans  la Marche contre l’islamophobie.

     Ne hiérarchisons pas les racismes. D’un même mouvement dénonçons toutes les discriminations: l’antisémitisme, l’islamophobie, l’homophobie, la xénophobie...Quand le philosophe Finkielkraut est agressé parce que juif, nous condamnons ses agresseurs.

    Quand un Juif est attaqué, nous sommes tous Juifs !

    Quand un Musulman est attaqué, nous sommes tous Musulmans !

    Lors d’une manifestation l’an dernier à Beaucaire, j’avais affirmé : « Allahu Akbar » n’est pas plus criminogène que « Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit » que prononçait Simon de Montfort en exterminant les Cathares.  J’avais alors été insulté et menacé par un groupe d’extrême-droite. J’avais porté plainte. Mon avocate Me Khadija Aoudia vient de m’informer que le procès aura bien lieu. Nous en ferons une tribune contre l’islamophobie à laquelle vous serez évidemment  conviés quand nous en connaîtrons la date.

    Chèr(e)s ami(e)s,

    Hier au Brésil, l’ancien Président de la République, l’emblématique militant de gauche, Lulla, a été libéré après 18 mois de prison. C’est une  victoire que nous accueillons avec une immense joie. A cette occasion, je formule le vœu qu’en Algérie où depuis le 22 février se déroulent le mardi et le vendredi d’impressionnantes manifestations, tous les prisonniers politiques, nombreux depuis quelques mois, soient libérés et parmi eux Louisa Hanoune, la secrétaire générale du Parti des Travailleurs (trotskiste) condamnée à 15 mois de prison.

    Je vous remercie de votre attention et je vous dis : chaÏya taÏba !

B.D

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens