Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 août 2019 2 13 /08 /août /2019 17:20

   Françoise Malaizé et Hacène Bénissad ont lancé un pont musical entre Lasalle (30) et la wilaya de Tizi-Ouzou. Françoise qui dirige et anime la résidence d’artistes Le Pont des Arts à Lasalle est saxophoniste  et flûtiste. Hacène, éducateur dans un établissement pour enfants, est chanteur et mandoliniste.  Ce sont des adeptes du métissage culturel, des amoureux de la musique chaâbi et de remarquables instrumentistes.  Ils représentaient l’association ASART (Aspiration artistique) au 16e Festival international RACONTE-ARTS du 19 au 26 juillet à Sahel-village, dans la commune de Bouzeguene  en Kabylie.

    Co-organisée par le Comité de village, les associations de Sahel et la Ligue des Arts Cinématographiques et Dramatiques de Tizi-Ouzou, sous la présidence d'Arezki Diche, c’est une initiative  résolument citoyenne dans une démarche démocratique et écologique. Elle a lieu chaque année dans une des communes de la wilaya, mises en compétition pour le challenge Village-propre.

    Quelque cinq cents artistes de diverses disciplines, venant du monde entier, étaient invités. Tous n’étaient pas inscrits dans la programmation officielle qui comprenait 17 auteurs de romans, 6 films, 9 conférences, 6 tables-rondes, 3 spectacles, 3 soirées de poésie et la Nuit du Conte, 7 tours de chant…Beaucoup se produisaient en off au gré des rencontres au cours de leurs déambulations dans les ruelles du village. Un foisonnement, une explosion de créativité. Plusieurs milliers de personnes venues assister à des concerts, des projections cinématographiques, des représentations théâtrales, des conférences, des tables-rondes, des présentations et des lectures de livres, des soirées poésie ; admirer des expositions de peintres ou participer à divers ateliers animés par des artistes dans une atmosphère joyeuse, d’échanges entre les diverses cultures dont la culture amazigh bien sûr très présente. Une soif de rencontres pour mieux se connaître et s’enrichir au contact des autres. On se croise, on ne se connait pas, mais on s’arrête pour parler ou jouer ensemble. Un irrépressible besoin de fraternité ! Nos ambassadeurs  lasallois remportèrent un vif succès.

   Françoise qui est née en Algérie de parents français et y a vécu quinze ans jusqu’en 1972…Hacène, franco-algérien né en Algérie (en Kabylie) et arrivé en France à l’âge de vingt-cinq ans, reviennent de ce voyage enthousiasmés par les amitiés nouvelles qu’ils ont nouées pendant le festival et au cours de leur périple, à Bejaia notamment. Ils projettent d’y retourner l’année prochaine avec un groupe étoffé pluridisciplinaire et, dans cette perspective, des soirées seront organisées à Lasalle afin de financer leur voyage pour lequel ils déposeront également des demandes de subventions auprès des pouvoirs publics.

    Après une brève hésitation, la voix chargée d’émotion : « L’Algérie, c’est le dernier bastion d’humanité ! » me confient-ils…Celles et ceux qui me connaissent se doutent que je n’en ai pas été surpris. Ce n’est malheureusement pas l’image que les média français donnent de l’Algérie. Merci Françoise et Hacène pour ce précieux témoignage.

Bernard DESCHAMPS

13 août 2019

Bouzeguene au printemps.

Bouzeguene au printemps.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens