Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2019 4 06 /06 /juin /2019 07:36

Le Soir DZ

jeudi 06 juin 2019 -

Les appels à la libération de Louisa Hanoune se multiplient

 Hier, l’ancienne moudjahida Zohra Drif a, à son tour, adressé au chef d’état-major une lettre dans laquelle elle lui demande de procéder à la libération de la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT) ainsi que de tous les détenus d’opinion.

Abla Chérif - Alger (Le Soir) - «C’est encore sous le choc de la disparition tragique en détention d’un détenu d’opinion, feu Kamel-Eddine Fekhar, que je vous écris à propos de la détenue politique Louisa Hanoune, dit-elle, et avec l’espoir infini qu’elle-même ainsi que tous les détenus politiques et d’opinion dans notre pays soient libérés dans les plus brefs délais.» «Ces libérations, poursuit la lettre, feront partie, de façon certaine, des garanties qui crédibiliseront votre engagement pour une Algérie nouvelle, elles feront en sorte que la mobilisation de notre peuple, en défense de sa liberté et de sa dignité, trouve son sens plein, unificateur de la Nation et que le sacrifice suprême de Kamel-Eddine Fekhar ne soit pas vain.»

Après un rappel du parcours militant de la SG du PT, Zohra Drif déclare que «ceux qui ont décidé d’incarcérer Louisa Hanoune, au motif de sa volonté de changer le régime, oublient que c’est la volonté d’au moins dix partis politiques légaux qui le déclarent publiquement en exigeant la libération de Louisa Hanoune, comme c’est également la volonté de l’écrasante majorité du peuple algérien qui le clame haut et fort depuis le 22 février». Il y a quatre jours, le FFS, le RCD, le PLJ, le MDS, Jil Jadid, l’UCP, le PST, le PNSD, le PLD, ont publié un communiqué commun exigeant le «respect des libertés démocratiques et donc la libération de Louisa Hanoune (…) rien ne peut justifier son maintien en détention et son incarcération au motif qu’elle milite pour le changement du régime politique car il s’agit d’une position commune et celle de l’écrasante majorité du peuple algérien».

Les dix partis estiment que «ne pas prendre une telle mesure (la libération de Louisa Hanoune) inaugurerait mal des développements à venir en Algérie». Samedi, et dans une autre lettre signée par le frère aînée de la SG du PT, la famille de Louisa Hanoune s’était adressée à Abdelkader Bensalah pour attirer son attention sur «son état de santé qui ne lui permet pas de supporter les conditions d’emprisonnement et son âge ne lui permet pas de supporter les épreuves».

Ces différents appels intensifient la mobilisation qui s’est mise en place pour réclamer la libération de la détenue d’opinion.

En Algérie, comme à l’étranger, des rassemblements ont été organisés pour exiger sa libération. Des pétitions ont été signées par plus de trois mille personnes en France et des messages de soutien continuent à inonder quotidiennement les réseaux sociaux sous le logo Free Louisa Hanoune.

A. C.

Zohra Drif lors de son arrestation en 1957.

Zohra Drif lors de son arrestation en 1957.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens