Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2019 2 26 /02 /février /2019 17:18

A l’heure où j’écris ces lignes, de nouveaux appels à manifester sont lancés : les étudiants de plusieurs facultés notamment à Alger; les femmes pour le 8 mars à l’occasion de la Journée internationale de lutte pour les Droits des femmes…Les observateurs s’accordent pour dire qu’il s’agit des manifestations les plus importantes depuis 2001. Voici un premier recensement des organisations POUR ou CONTRE et de leurs prises de position. C’est un point d’étape le 26 février à 18h.. La situation va encore évoluer d’ici le 3 mars date de dépôt des candidatures à l’élection présidentielle du 18 avril.

BD

Mis a jour, jeudi 28 février

Partis et Organisations qui appellent à manifester ou qui soutiennent :

- Le Mouvement Mouwatana (indépendant) qui comprend trois partis politiques : Jil Jadid de Soufiane Djilali, l'Union pour le changement et le progrès (UPC) de Zoubida Assoul et Nidaa el-watan (l’Appel de la nation, non encore agréé) d’Ali Benouari. L’ancien Premier ministre, Ahmed Benbitour, l’avocat Salah Dabouz, le journaliste Saâd Bouakba et l’activiste Amira Bouraoui, en font également partie.

- A titre individuel, les élus et militants du parti islamiste modéré, le MSP (Mouvement de la Société pour la Paix) qui siège avec 34 députés à l’APN (Assemblée Nationale Populaire)

- Nahda et PJL (Parti de la Justice et de la Liberté) alliés du MSP.

- Le mouvement Rachad issu de l’ex-FIS (Front islamique du Salut).

- Ali Belhadj, fondateur du FIS .

- Rachid Nekkaz, né en France de parents algériens et qui a, semble-t-il, récemment abandonné la nationalité française pour être candidat à la présidentielle du 18 avril, après avoir été candidat en France sous diverses étiquettes.

Autres partis politiques et personnalités qui n’appellent pas à manifester mais ont une appréciation positive sur ces manifestations.

- L’ancien Président Liamine Zeroual, sans appeler, ni participer, a salué les manifestants à Batna où il réside.

- Le parti Talaie El Hourriyet d’Ali Benflis (ancien secrétaire général du FLN et ancien candidat contre A. Bouteflika) a salué le samedi 23 février les  « marches de protestation contre le régime politique en place, plus particulièrement contre le 5e mandat », se félicitant « du caractère pacifique de cette protestation » du « haut degré de civisme et de maturité des manifestants »

- Le FFS (Front des Forces Socialistes, membre de L’I.S.), 14 députés, boycotte cette élection présidentielle etsalue "la mobilisation pacifique des Algériennes et des Algériens pour le changement du système"

- Le PT (Parti des Travailleurs, trotskiste), 11 députés, a une appréciation positive sur ces manifestations. Il n’a pas encore pris de décision quant à une éventuelle candidature à l’élection présidentielle.

- Le RCD (Rassemblement pour la Culture et la Démocratie, laïc), 9 députés, boycotte cette élection présidentielle et à propos des manifestations met en garde contre les provocations et la répression.

- Le Général-Major Ali Ghediri candidat à l’élection présidentielle: "en disant non au 5e mandat, les Algériens ont manifesté leur désir de reprendre leur destin en main".

Partis et organisations opposés à ces manifestations:

- Le FLN (Front de Libération Nationale) du Président Abdelaziz Bouteflika, 161 députés sur 462.

- Le RND (Rassemblement National Démocratique) du Premier ministre Ahmed Ouyahia, 100 députés.

- Le parti TAJ (Rassemblement pour l’espoir de l’Algérie) de l’ex-ministre Amar Ghoul, qui est représenté par 20 députés à l’APN .

- Le Général Ahmed Gaïd Salah, Vice-ministre de la Défense, chezf d’Etat-major de L’Armée Nationale Populaire.

- Le Comité de Coordination des Imams qui relaie la position du ministère des Affaires religieuses.

- La mouvance salafiste proche des Wahhabites saoudiens.

Ceux qui n’ont pas pris position :

-Le PADS (Communiste) qui appellait lors de la dernière présidentielle à voter avec un bulletin « Non au capitalisme ».

- Le MDS (Mouvement pour la Démocratie et le Socialisme, ex-communiste proche du Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon), aucun député, présente un candidat à cette élection présidentielle.

- Les télévisions privées « islamistes pro-régime », Ennahar et Echorouk.
Liste arrêtée le 26 février 2019 à 17h.52

Jeudi 28 février à 19h.19

Louisa Hanoune du  PT et plusieurs personnalités appellent à amplifier les manifestations demain vendredi.

Le PADS (communiste) vient de  publier une longue déclaration (voir sur ce blog.)

Bernard DESCHAMPS

Partager cet article

Repost0

commentaires

DESCHAMPS BERNARD 26/02/2019 21:10

De Oucine BENCHOUYEB

Libellés

Boîte de réception
251


Messages suivis


En attente


Messages envoyés


Brouillons
69

Plus


Hangouts













Plus
1 sur 1 147








POUR VOUS FORGER VOTRE PROPRE OPINION
Boîte de réception
x




Bernard Deschamps

20:44 (Il y a 20 minutes)
Cher(e)s ami(e)s, D'importantes manifestations - les plus importantes depuis 2001 - se déroulent en Algérie, mais comme c'est souvent le cas concernant ce pays,


30



































De Oucine Benchouyeb:
Afin d'éviter de mener le pays vers l'inconnu une incertitude dangereuse je pense qu'un plan de sortie de crise a été élaboré avec soin et qui arrangera les pros et Anti 5e mandat "report des élections et installation de ramthane lamamra pour une transition" annonce prévue après le 3mars pour calmer tout le monde

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens