Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 décembre 2018 2 11 /12 /décembre /2018 19:07
AU FIL DES JOURS...(116)

Nous avons honte ! Les images terribles de ces jeunes à genoux, mains derrière la tête.

Le mouvement des « gilets jaunes »

Pourquoi à un certain moment – alors que nul ne s’y attendait - un mouvement populaire naît et se développe ? Sur la base de besoins  non satisfaits, longtemps réprimés ou refoulés, les frustrations, les rancoeurs  s’accumulent et à l’occasion d’un évènement fortuit , soudain explosent. On pouvait le sentir venir mais on est toujours surpris par l’évènement lorsqu’il survient et l’on peut aussi en sous-estimer la portée. C’est le cas avec les « gilets jaunes » Il n’est jamais écrit à l’avance dans quel sens un mouvement va se développer ou s’il va s’éteindre. Cela dépend à la fois des idées  qui animent ses protagonistes et du comportement des forces amies ou adversaires qui l’entourent. Nous en sommes là avec les « gilets jaunes ». Parti d’une protestation contre les taxes sur les carburants, ce mouvement met désormais au premier plan les salaires, les pensions, les retraites, le pouvoir d’achat, les cadeaux aux riches, la démocratie…Longtemps repliés sur eux-mêmes, ayant perdu confiance, désespérés, écoeurés de la politique politicienne, ces femmes (nombreuses) et ces hommes découvrent la chaleur de la fraternité des luttes et réinventent avec intelligence  la politique, la vraie... Sauront-t-ils déjouer les manipulations politiciennes, les manoeuvres du pouvoir d’Etat et des médias au service de la finance? Jusqu’où sont-ils résolus à s’engager ? Les prochains jours nous le diront. Pour l’heure, le devoir des progressistes, parmi lesquels les Communistes, est de mettre à leur disposition  tous les éléments d’analyse pour se déterminer et de créer les conditions  d'une solidarité active de nos concitoyens.

Nous étions nombreux, samedi et dimanche, à distribuer un tract du PCF sur le pouvoir d’achat et à coller des affiches dénonçant l’attitude méprisante de Macron.

Béatifications (suite)

Le journal catholique La Croix qui a remarquablement couvert la cérémonie du 8 décembre à Notre-Dame-de-Santa-Cruz d’Oran, rapporte cette déclaration faite à sa journaliste par une sociologue des religions spécialiste du christianisme au Maghreb, Fatiha Kaoues : «  Le soutien apporté par les autorités algériennes (dont le Pape François a remercié personnellement  le Président Abdelaziz Bouteflika, ndlr) à cette célébration est un signe fort. Il s’ajoute à un discours permanent en faveur du vivre ensemble et de la paix civile, mais aussi à une forme de reconnaissance pour les Algériens convertis, d’une reconnaissance aussi de l’identité amazighe (berbère) de l’Algérie. Cet ensemble de prises de position et d’initiatives fait sens et forme une politique cohérente : celle d’une ouverture relative vers la reconnaissance d’une Algérie plurielle, d’une valorisation de sa diversité intrinsèque. »

Les récentes rénovations des basiliques d’Oran et d’Annaba et il y a quelques années de Notre Dame d’Afrique à Alger confirment cette orientation. J’aurais aimé que mon journal l’Humanité dise lui-aussi cela !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens