Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 novembre 2018 4 22 /11 /novembre /2018 16:36

NÎMES

Cinéma Le Sémaphore

29, rue Porte de France

Vendredi 23 novembre à 12h.

La bataille d’Alger

Film de Marek Ben Smaïl

En présence du producteur

(séance payante)

En précisant les conditions de réalisation du film à l’aide d’une recherche très fondée mobilisant de nombreux interviews et documents mais aussi sur la réception du film encore aujourd’hui, Malek Bensmaïl explore comment ce film a nourri l’Histoire et comment l’Histoire l’a nourri. Il se situe ainsi dans le cœur de son travail de documentariste qui ne cesse d’interroger les mythes du récit national algérien et des institutions du pays. (Africulture)

 

Vendredi 23 novembre à 18h.30

Auditorium des Archives départementales

65, rue du Forez

 

Certifié hallal

Film de Mahmoud Zemouri

en présence de la productrice et co-auteur

Marie-Laurence Attias (sous réserve)

Dans un village reculé du Maghreb, deux convois nuptiaux se télescopent autour du petit édifice du Marabout. Dans la confusion, les familles se trompent de mariées, identiquement voilées. Sultana, la fille du douar et Kenza, une jeune Française mariée de force par son frère, vont révolutionner, chacune à leur manière, ce petit monde traditionnel.

 

Lecture de poèmes

par Malika-Sandrine Charlemagne

Auteur et comédienne.

 

Courts-métrages

Terrain vagues

de Latifa Saïd

Battle Fields

de Anouar H. Samine qui dialoguera avec le public

depuis Los Angeles par vidéo-conférence.

 

Samedi 24 novembre à 18h.30

Auditorium des Archives départementales

65, rue du Forez

 

Dans le cadre de « 2018, le temps de la Palestine », le

Panorama partenaire de cette initiative consacre cette

journée à l’amitié entre la Palestine et l’Algérie. Elle se

prolongera par la fête de l’amitié entre les deux peuples

animée par la chanteuse

et militante palestinienne Abeer Hamad.

Deux films seront projetés

Derrière les fronts

de Alexandra Dolls

Ce documentaire dresse le portrait de la psychiatre psychothérapeute et écrivaine palestinienne Dr. Samah Jabr. Elle s’est spécialisée dans les stratégies et conséquences psychologiques de l’occupation palestinienne. Comment cela se manifeste t’il dans les esprits? Quels sont les outils pour y faire face? Son précieux témoignage, qui structure le film, est ponctué par des extraits de chroniques, des interviews de femmes et d’hommes qui partagent leurs histoires, leurs actes de résilience, de résistance.

Razan, une trace du papillon

tourné cet été à Gaza par

Iyad Alasttal

Razan Al-Najjar, jeune infirmière palestinienne de 21 ans, a été tuée le 1er juin 2018, lors de la Grande marche du retour, sur la bordure orientale de Khan Younès, dans le sud de la Bande de Gaza. Alors qu’elle travaillait comme secouriste et portait une veste avec le logo des services sanitaires, Razan a été mortellement touchée d’une balle explosive tirée par un sniper de Tsahal.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens