Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2018 2 20 /11 /novembre /2018 08:02

NÎMES

 Archives départementales du Gard

65, rue du Forez Nîmes

(Entrée gratuite)

Mercredi 21 novembre à 18h.30

S’hab la ZUP

 Documentaire de Madani Marzuk

en présence du réalisateur

Au fur et à mesure que les images et les témoignages se succèdent et s’interpénètrent la trame du film se tisse et propose une histoire riche et complexe au milieu de la standardisation des constructions et ce malgré les formes d'enfermement qu'elles suggèrent et leur multiples dysfonctionnements. Une vie dense émerge, faites de rires, de fêtes, de musique et de danses, de victoires en coupe Gard Lozère de football, de moments de partages, mais aussi de peines, de double peine, de violences policières, de colères, de légitimes indignations, de désillusions. (Mediapart)

 

Jeudi 22 novembre à 20h.30

Cinéma Le Sémaphore

25, rue Porte de France

La bataille d’Alger

Film de Marek Ben Smaïl

En présence du producteur

(séance payante)

En précisant les conditions de réalisation du film à l’aide d’une recherche très fondée mobilisant de nombreux interviews et documents mais aussi sur la réception du film encore aujourd’hui, Malek Bensmaïl explore comment ce film a nourri l’Histoire et comment l’Histoire l’a nourri. Il se situe ainsi dans le cœur de son travail de documentariste qui ne cesse d’interroger les mythes du récit national algérien et des institutions du pays. (Africulture)

 

AIGUES-MORTES

En coopération avec Grand Ecran pour Tous

Cinéma Marcel Pagnol

9, rue Victor Hugo

Mercredi 21 novembre à 19h.

 La disparition

Un film de François Demerliac consacré à

Maurice Audin

En présence de sa fille Michèle Audin.

À Alger, en juin 1957, Maurice Audin, jeune mathématicien de 25 ans, est arrêté par les parachutistes français. Sa femme, Josette, et ses trois enfants, ne le reverront plus jamais. Ce documentaire entrecroise des témoignages des protagonistes français et algériens : militants pour l’indépendance algérienne, avocats, historiens, militaires... En s'appuyant sur les recherches de l'historien Pierre Vidal-Naquet, il mêle documents (archives filmées, journaux, livres, dessins …) et scènes de reconstitution pour retracer le contexte de cette disparition et dénoncer la torture et le meurtre pratiqués en Algérie. Josette Audin est le personnage central et le "commanditaire" moral de ce film.

(Filmdocumentaire.fr)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens