Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 septembre 2018 4 27 /09 /septembre /2018 14:15

Aux disparus de la bataille d’Alger.

On croit savoir, on croit bien connaître la réalité de l’atroce répression coloniale en  Algérie, et puis…Et puis ce matin en ouvrant l’Humanité, je découvre en première page la photo du fichier secret des disparus de la bataille d’Alger. Le choc est terrible. Une violente nausée me tord soudain l’estomac. Nous savions pourtant depuis que l’ancien secrétaire général de la Préfecture d’Alger, Paul Teitgen, lui-même ancien Résistant au nazisme, l’avait dénoncé. Nous connaissions le chiffre de  3024 « disparus » entre janvier et août 1957. Chiffre sans doute inférieur à la réalité selon l’historien Pierre Vidal-Naquet. Mais aujourd’hui, ce qui n’était jusqu’alors qu’une abstraction d’un coup prend corps. Comme une lugubre et interminable litanie, les noms se suivent, Mouloud, Yacef, Bouroua, Zikara…couchés sur le papier, enfin exhumés après 61 ans ! Sans que l’on sache où ils sont enterrés dans cette terre d’Algérie pour laquelle ils ont donné leur vie. Les pages suivantes du journal reproduisent des avis de recherche publiés après l’Indépendance et certains des disparus prennent un visage…Et je repense alors aux photos des martyrs qui tapissent les murs du siège de l’ancienne Zone autonome historique de la Wilaya d’Alger et qui nous bouleversent lors de chaque visite.

On croit savoir et l’on se rend compte que la réalité est encore plus terrible que ce que nous l’avions imaginée. Il y a quelques jours 57 corps ont été découverts près de Bejaïa et, à l’occasion d’un voyage dans la vallée de la Soummam à Ouzellaguen, Saïd me montrait la trace des villages qui avaient été détruits au napalm dans la montagne environnante pendant l’Opération Jumelles. Soixante et un an après de nouveaux charniers sont encore découverts ! J’écrivais récemment que l’évaluation du nombre des victimes algériennes de la répression coloniale pendant la guerre d’Indépendance variait, selon les historiens, de 500 000 à 1 million sur 10 millions d’habitants. Je suis persuadé que la réalité est plus proche de 1 million que de 500 000.

Comment imaginer que le Peuple algérien si cruellement éprouvé puisse oublier cette sinistre époque ?

Bernard DESCHAMPS

28 septembre 2018

15h.02

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens