Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juin 2018 2 12 /06 /juin /2018 19:05
 

SITUATION DE MOUSSA : MESSAGE DE ROGER DE L'APTI

“Salut à tous et toutes.

Aujourd'hui à Lyon avait lieu le procès de notre ami Moussa, la séance a débuté sur un vice de forme, la traduction ne correspondait pas à la langue de Moussa qui est le Bambara, le juge a commencé à dire que cela n'avait pas d'importance et a voulu continuer le procès, l'avocate a immédiatement quitté le tribunal pour aller chercher le bâtonnier, du coup beaucoup d'incertitude, et naturellement un recours a était déposé.
Le procès a continué et le juge au lieu de prendre et comprendre et d'analyser au mieux la situation a quand même pris une décision contre Moussa " 2 mois de prison - et 2 ans d'interdiction de territoire " naturellement Moussa a 10 jours pour faire appel du jugement, ce que va faire son avocate.

Le tribunal était plein a craquer, des soutiens de toute la France étaient venu soutenir Moussa, et dehors beaucoup de monde et banderoles pour crier leur solidarité.

Nous sommes actuellement quand même inquiet de voir comment se prononce aujourd'hui la justice en France, il nous semble important que Moussa continu à être soutenu " moralement - humainement - politiquement " ne baissons pas la garde, nous savons qu'un soutien aussi long est dur a être maintenu, mais nous ne nous sommes pas mobilisé pour arrêter nos actions là tout d'un coup au porte de sa victoire, CONTINUONS.

A bientôt pour plus de nouvelles.

Roger MATHIEU

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Lysianne 13/06/2018 08:51

Qui est ce juge ? Au nom de quoi juge-t-il ? Pas des valeurs de la République ! Mais il n'est pas seul à se montrer aussi inhumain. J'ai assisté à une audience au TA de Nîmes en 2012, le juge n'a pratiquement écouté que le procureur, qui, en toute mauvaise foi, affirmait que le dossier de demande de régularisation d'une famille était vide. J'ai étudié ce dossier et je peux témoigner du contraire. L'avocate n'a quasiment pas eu droit à la parole et encore moins les personnes venues en soutien. Le juge, malgré le peu d'éléments et leur partialité, a "jugé" qu'il pouvait rejeter la demande.... mais nous n'avons pas baissé les bras et avons fini par obtenir un permis de séjour pour ces trois personnes dont une enfant de trois ans.

DESCHAMPS Bernard 13/06/2018 17:02

Bravo Lysianne pour ce succès remporté par la lutte.

DESCHAMPS Bernard 13/06/2018 16:56

Je partage ta sainte colère Lysianne et ta sensibilité à la situation des migrants. A l'évidence, ce juge était très mal disposé à l'égard de Moussa, mais au delà de sa personnalité ce sont les lois et règlements édictés par l'Etat français et l'U. E. qui permettent cette politique inhumaine. J'ai publié récemment sur ce blog le Manifeste des Etats généraux de l'Immigration du 28 mai 2018 et on peut prendre connaissance sur le site national du PCF-Front de Gauche du Manifeste du 13 avril 2018, Pour une France hospitalière et fraternelle, une Europe solidaire.

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens