Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2018 7 03 /06 /juin /2018 08:45

En Petite Camargue

    Mes camarades communistes de Petite Camargue organisaient ce week-end une ferrade à Aimargues. Nous y avons participé avec Frédéric, mon fils. Je retrouve toujours avec infiniment de plaisir cette région dont j’ai été à deux reprises le député. J’y ai rencontré des gens merveilleux et noué de solides amitiés. Je n’en citerai que trois : René Dupont qui fut un Maire d’AImargues qui a marqué durablement la commune par ses réalisations ; l’emblématique manadier Jean Laffont qui nous quittés il y a quelques mois et Mademoiselle Fanfonne Guillierme la grande Dame de la Bouvine (photo ci-jointe). J’y ai participé à de grandes luttes : avec les travailleurs de la source Perrier et de la Verrerie ; contre le projet criminel de stockage du gaz au Cailar ; pour protéger les marais des désastreuses crues saisonnières du Rhône…   

    Cette région a le culte du taureau. Une stèle a d’ailleurs été érigée au Cailar sur le lieu d’inhumation du cocardier Le Sanglier et dans de nombreuses communes des statues rappellent la mémoire des plus célèbres d’entre eux. Ce culte du bovidé qui est antérieur à celui du cheval remonte loin dans l’histoire de l’humanité. J’ai eu la surprise, il y a un an, de découvrir dans le Tassili N’ajjer au sud de l’Algérie à la frontière avec la Libye, la représentation gravée dans la pierre de la Vache qui pleure vieille de 7 000 ans. Le culte de Mithra et du Minotaure  remonte à l’Antiquité. La course camarguaise est l’héritière de cette longue histoire, mais elle a ceci d’original qu’elle ne sacrifie pas l’animal. Dans la course camarguaise, l’homme se mesure au taureau, affronte son intelligence et rivalise avec sa puissance pour réaliser une chorégraphie d’une rare élégance : le razet.

   C’est un jeu d’une grande modernité en ce sens que l’homme y témoigne de son respect de la nature qu’il ne se propose pas de détruire comme l’ont fait les sociétés productivistes. Il construit avec elle. Peut-être est-ce une des raisons pour lesquelles de nombreux jeunes issus de familles immigrées s’y épanouissent et s’y illustrent de si belle façon.

    Cette journée passée à la manade Félix fut une belle journée et la paëlla délicieuse. Un grand merci à l'équipe des animateurs du PCF dans ce secteur: André Génot, Jack Potavin, Alain Nunez et à tous nos camarades qui se sont dévoués sans compter pour sa réussite.

BD

3 juin 2018

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens