Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2018 6 07 /04 /avril /2018 15:18

Ah ! Ils bougent encore…

Un banquier macronien :

« J’ai un problèmeJ’apprends que des communistes se réunissent un peu partout en France. Je pensais qu’il n’en existait plus depuis les dernières élections qui ont élu mon champion. D’ailleurs les médias n’en parlent plus. A la télé on ne voit que Macron, Wauquiez et Mélenchon …Et cette grève qui est un succès, avec des communistes dans les directions de la CGT ! Si on continue de les ignorer, ils vont proliférer. Que faire? Comment préserver mes intérêts,  pousser les privatisations d’entreprises, limiter les droits des « petits », bloquer les salaires, réduire le nombre des fonctionnaires dans les écoles, les hôpitaux…

 Les temps sont durs ! »

 

Moi :

- Les cocos se réunissaient hier soir à Nîmes. J’y étais.*

Lui :   

-  Ils bougent encore ?

- Non seulement ils bougent, mais ils pensent.

- Tu rigoles. Les communistes ça ne pense pas. Des êtres préhistoriques conservés dans le formol…

- Oh, là, là, tu n’y es pas…ils ont comme tout le monde deux bras, deux jambes et une tête pour penser.

- Ouais, formatée,  suiviste, incapable d’une idée personnelle !

- Si tu les avais entendus : ils sont terriblement impertinents et ils ont des idées. La discussion fut vive car, bien qu’ayant le même idéal, toutes/tous n’ont pas la même approche. Les sensibilités, les parcours de vie, sont différents. Et ils laissent à d’autres le culte de la personnalité

- Alors, c’était la foire d’empoigne ?

- Tu nous imagines à l’image de ton milieu où règne une concurrence féroce. Chez-nous, on s’accroche mais on s’écoute. Et on est attentifs aux « autres ».

- Je ne te crois pas, de quoi avez-vous parlé ?

- De la grève des cheminots, des salariés d’AIr France, des éboueurs, des salariés de Casino.

- Ah, ah, les gréviculteurs !

- Les grévistes payent de leur poche en faisant grève. Ton Dieu Jupiter aura des réveils douloureux s’il croit s’en tirer en insultant celles/ceux  qui luttent et s’il sous-estime leur combativité.

– Les salaires, les retraites…Vous ne pensez qu’à ça. Vous êtes incapables d’imaginer les contraintes internationales du monde moderne.

- Pas du tout. Tout ce qui se passe dans le monde nous intéresse et nous interpelle. Nous sommes des internationalistes et on parle aussi entre nous d’histoire et de philosophie. Des ouvriers y dialoguent avec des universitaires.

C’est ton vieux monde qui est à bout de souffle. Même aux Etats-Unis où la jeunesse vient de se faire entendre au cours de la plus grande manifestation de l’histoire du pays. Mais, c’est vrai que rien n’est joué : « Si l’actualité est grosse de dangers, elle est aussi grosse de possibles ». Car la colère gronde – partout - contre les politiques inhumaines imposées aux peuple. Sur quoi débouchera- t-elle ? Cela va dépendre des idées que les gens ont dans la tête. Les communistes dont le parti, le PCF,  a une longue expérience des luttes avec leurs succès et leurs échecs, ont des choses à dire. Utiles à notre société.

 

  • La réflexion a été introduite par une information présentée par notre jeune camarade Hugo Carlos, étudiant à Tolbiac, qui a traité des sujets graves de l’actualité dans un style jeune et moderne qui nous donnait à tous/toutes l’envie d’agir.

 

 

Bernard DESCHAMPS

7 avril 2018

Partager cet article

Repost0

commentaires

Hugo Carlos 10/04/2018 18:08

Je suis honoré d'être cité dans ton blog !

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens