Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2017 4 07 /12 /décembre /2017 21:07

Communiqué de l'Association France Palestine Solidarité:

Le Président des États-Unis semble avoir parfaitement assimilé la politique israélienne du fait accompli. Il y a 70 ans Israël s’est emparé de la partie Ouest de la ville en violation du plan de partage décidé par l’ONU, et il y a 50 ans, il occupait Jérusalem-Est pour l’annexer et ensuite « l’unifier » pour la décréter « sa capitale éternelle, une et indivisible ».

C’est faire peu de cas des accords internationaux et des résolutions de l’ONU, qui définissent la ligne d’armistice de 1949 (la « ligne verte ») comme la frontière entre l’État d’Israël et le futur État palestinien : tout ce qui est à l’Est de la ligne verte, et notamment Jérusalem-Est, est internationalement défini comme la partie palestinienne de Jérusalem, destinée à devenir la capitale du futur État de Palestine.

Mais l’État d’Israël n’a jamais respecté aucune résolution de l’ONU, et particulièrement celles concernant Jérusalem, qui est au cœur de tous les projets israéliens visant à transformer l’identité de cette terre et à en déposséder les Palestiniens. L’accroissement à marche forcée depuis un an des constructions dans les colonies et le récent projet de loi visant à annexer toujours plus de terre autour de Jérusalem sont là pour en apporter la preuve.

Aucune ambassade n’est installée à Jérusalem justement parce que la communauté internationale ne l’a jamais reconnue comme capitale d’Israël, tant qu’un accord n’aura pas été trouvé avec les Palestiniens. Donald Trump n’en a cure, et contre vents et marées entend appliquer sa promesse de campagne de déménager l’ambassade des États-Unis à Jérusalem.

Il y a 6 mois, il déclarait vouloir donner une chance à la paix. On se demande quel sens ont les mots pour cet homme-là. Et ce n’est pas un hasard si cela se produit au moment où se dessine le plan américain pour soi-disant résoudre le « conflit israélo-palestinien ». Dans un élan de générosité rarement égalé, il propose de laisser aux Palestiniens quelques enclaves isolées les unes des autres en oubliant bien sûr les questions de Jérusalem et des réfugiés.

Ce transfert de l’ambassade a pour objet la reconnaissance de facto de l’annexion de Jérusalem et son « unification ». Ce serait un acte irréparable : bien au-delà de la colère du peuple palestinien pour qui ce serait la énième dépossession depuis 100 ans, il enflammerait le monde arabe. Les mises en garde ne se comptent plus, mais nous craignons qu’elles aient peu d’effet, tant la vraie stratégie des États-Unis et d’Israël est aujourd’hui la guerre.

Il faut arrêter ces deux là et imposer le droit. Dès le lendemain de la déclaration de Trump, et sauf surprise sur son contenu, la France devra prendre acte de l’effondrement de la crédibilité des États-Unis pour toute solution de paix, et réunir des pays européens autour d’elle pour imposer le droit. Avec, comme premier acte dans ce sens, la reconnaissance de la Palestine dans ses frontières de 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale.

Le Bureau national de l'AFPS

Partager cet article

Repost0

commentaires

aneya 10/12/2017 19:23

L'Algérie a été le premier pays à subir la cohorte de sauvages qui faisaient croire agir sous la bannière de l'Islam .
A l'époque, non préparée à y faire face, l'Algérie sous la présidence de feu Zeroual, avait, à l'adresse des pays amis et frères, tiré la sonnette d'alarme pour se voir dotée de moyens adéquats pour combattre ces sanguinaires.
C'était peine perdue.
Et devant le refus hypocrite des puissances qu'il est inutile de les citer, Zeroual avait averti que la bête immonde risquait de jeter ses tentacules au delà des frontières
nationales..
Le président Français de l'époque avait répliqué par la phrase : "qui-tue-qui" pour faire croire que toutes les boucheries qui se déroulaient enAlgérie, étaient l'oeuvre des forces officielles du pays..
C'était une façon de se dérober et de refuser de nous VENDRE et non pas nous OFFRIR les moyens nécessaires..
Heureusement que les Russes, les Chinois, l'Allemagne et l'Italie sont venus à le rescousse pour aider le pays.
Mais , durant ce laps de temps, les tentacules sont parvenues jusqu'en France (rappelez-vous du RER de Paris) ..

Dans les pires moments , quand quelqu'un n'est pas secouru malgré ses appels
de détresse, comment voulez vous lui faire confiance à l'avenir ? ?
Et de plus , mis à part le bref rappel ci dessus, la France s'ingère encore et toujours dans les affaires de pays souverains et, la mentalité paternaliste des dirigeants qui se sont succédés à l'Elysée, est des plus déplorables.

Evidemment Macron hérite d'une déplorable situation créée par Sarkozy qui est à l'origine de la "pagaille" qu'il a créée en Afrique…sur conseils du sinistre BHL...soi dit en passant.
Si à l'époque , l'aviation tricolore n'avait pas abondamment largué des armes aux rebelles Libyens,
si la France de Sarko n'était pas impliquée directement dans l'assassinat du guide Libyen, si…et si…tout l'armement Français ne serait jamais parvenu au Mali . Et c'est cet armement Français qui a toujours été utilisé contre les militaires Français au Mali.
Une partie de cet armement a été transféré en Syrie pour être augmenté en quantité et qualité sitôt F.Hollande prenant les destinées de la France.
Bref, la France gagnerait davantage à s’intéresser d'abord et avant tout , par ce qui se passe à l'interieur de son territoire.
La mentalité paternaliste est à bannir !

zinou Djelloul 08/12/2017 09:35

Quand un peuple est face à un colonisateur entêté (et Dieu sait si le monde en a connu) , et quand la voie diplomatique devient d'aucune utilité, la seul moyen de le déraciner est d'utiliser la manière forte, autrement dit faire parler le langage de la poudre.
Je me rappelle fort bien des recommandations faites par feu-Boumédiene à l'adresse de son ami et frère feu-Yasser Arafat lui conseillant de marcher sur les pas de la Révolution Algérienne pour extraire le mal.
L'inconvénient de l'imbroglio Palestinien est qu'il existe plusieurs factions qui combattent un ennemi commun et que les Palestiniens sont sous la tutelle des royaumes Arabes et c'est là le danger.
Je précise mon idée : les royaumes Arabes , depuis le Maroc jusqu'à l'Arabie , le Qatar , la Jordanie etc...sont tous des aplaventristes qui vendraient leur honneur et leur dignité pour être bien vus par l'impérialo-sionisme. Et actuellement , il ne faudrait nullement s'étonner que ces rois demandent , et avec insistance à ce que Jérusalem soit offerte sur un plateau à la souveraineté Israélienne.
Chacun , en parlant de ces sinistres rois, voudrait conserver le trône sur lequel ils sont assis parce que tous -malgré leur aisance financière- sont sur des sièges éjectables.
Si dans peu de temps, nous apprenons que tel ou tel roi a été éjecté par son peuple, il ne faudra pas s'attrister mais se réjouir.
Mais une chose, il ne saurait y avoir de paix dans cette région du monde jusqu'au jour où la Palestine sera libre sur l'intégrité de son territoire , toute la Palestine avec ElQods comme capitale.

conclusion :
Quand une liberté ne s'offre pas , elle s'arrache !!!

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens