Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 15:19

Les émeutes de Bejaïa

Ces derniers jours, les quotidiens algériens et les quotidiens français dont l’Humanité ont relaté les violentes émeutes qui ont éclaté à Bejaïa en Petite Kabylie à l’occasion de manifestations de commerçants contre les hausses des prix en application de la Loi de Finance votée par le Parlement algérien confronté à la baisse drastique des prix du pétrole brut sur les marchés mondiaux dont les recettes constituent 60% des ressources de l’Etat.

J’ai relevé quelques prix en dinars algériens appliqués à compter du 1er janvier 2017 (Sources : Ministères et AlgérieFocus) que j’ai convertis en euros au cours actuel :

  • Semoule (25 Kg) : 1000 Dinars algériens. (8,47€)

  • Sucre (1 Kg) : 90 (ou 95) DA (0,76 à 0,80€)

  • Lait (Boite d’un litre) : 25 DA (0,21€)

  • Huile (5 litres) : 600 DA (5€)

  • Essence Super Sans-plomb (1 litre) : 35,33 DA (0,29€, selon GlobalPétrolPrices c’est le 4e plus bas prix au Monde)

  • Pain (250g) : 7,50 DA (0,06€)

  • Navets (1 Kg) : 80 DA (0,68€)

  • Tomates (1 Kg) : 70 DA (0,59€)

  • Pommes de terre (1 Kg) : 40 à 55 DA (0,34 à 0,47€)

  • Oranges (1 Kg) : 50 à 120 DA (0,42 à 1,02€)

  • Viande d’agneau (1 Kg) : 1300 DA (11€)

  • Viande de bœuf (1 Kg) : 1400 DA (11,87€)

  • Poulet (1 Kg) : 320 DA (2,71€)

  • Electricité (Kwh) : 4,812 DA (0,04€)

  • Rappelons que contrairement aux injonctions du FMI, l’Algérie continue de subventionner les produits de première nécessité. Le quotidien d’opposition Liberté, indique que ces subventions s’élèvent à 30 milliards de dinars.

Si l’on compare ces prix au montant du SMIG mensuel algérien qui est de 18 000 DA soit 163, 55€ (il a été augmenté de 30% en 2009 et de 20% en 2012 et le salaire moyen est de 37 800 DA), cela donne les pourcentages suivants :

  • Semoule : 5,55% du SMIG mensuel algérien contre 1,52% du SMIC en France.

  • Sucre : 0,5 à 0,52% contre 0,19%

  • Lait : 0,14% contre 0,08%

  • Huile : 3,30% contre 4,74%

  • Essence : 0,20% contre 0,12%

  • Pain : 0,04% contre 0,07%

  • Navets : 0,44% contre 0,11%

  • Tomates : 0,39% contre 0,11%

  • Pommes de terre : 0,22 à 0,30% contre 0,08 à 0,17%

  • Oranges : 0,28 à 0,67% contre 0,20%

  • Agneau : 7,2% contre 1,73%

  • Bœuf : 7,78% contre 1,86%

  • Poulet : 1,78% contre 0,41%

  • Electricité : 0,02% contre 0,01%

On comprend que ces hausses de prix suscitent un mécontentement et génère des manifestations (d’ailleurs autorisées). Cependant la violence des affrontements interroge ainsi que les mots d’ordre qui ne relevaient pas du domaine revendicatif dans une région qui est travaillée par des formations sécessionnistes pilotées par l’étranger.

Rappelons ce qui est souvent méconnu en France que la spécificité de la Kabylie dans le cadre de la Patrie algérienne est reconnue par l’Etat et tamazight inscrite dans la Constitution et enseignée à l’école, alors que la France ne reconnaît pas officiellement les langues de nos régions.

Contrairement au journal Le Monde qui fait preuve de prudence dans le traitement de ces évènements, l’Humanité fait sienne cette appréciation : « La responsabilité de ces émeutes revient d’abord au gouvernement qui bâillonne la société civile, refuse de laisser les Algériens s’exprimer de façon libre et organisée. Le pouvoir joue la carte de la dépolitisation, coupe tous les canaux de discussion et de médiation. ». Il suffit de lire la presse quotidienne algérienne (en arabe, en kabyle et en français) d’opposition très critique pour se rendre compte combien cette appréciation est erronée. Il en va ainsi de mon quotidien auquel je suis abonné depuis 1951. Il ne relate à propos de l’Algérie que les faits négatifs que souvent il grossit sans jamais évoquer les aspects positifs : sa politique de réindustrialisation depuis la paix retrouvée après la terrible saignée de la décennie noire; la reprise du contrôle public sur certains secteurs-clef de l’économie qui avaient été privatisés dans les années 80; le recul du chômage; l’aide massive au logement social; la politique extérieure de Paix…Evidemment c’est dans le cadre d’une économie capitaliste avec ses injustices et je suis de ceux qui auraient préféré que l’Algérie poursuive la voie « socialiste » abandonnée après le décès du Président Boumediene. Mais cela c’est l’affaire des Algériens eux-mêmes…

Mon journal, auquel je suis attaché, ne fait pas que des erreurs. Dans le même numéro du 4 janvier, un remarquable article sur « Cédric Herrou, passeur de solidarité, en procès pour aide aux immigrants. » Heureusement que l’Humanité existe. En dépit de certains défauts c’est une voix différente dans le paysage médiatique français, une voix au service de ceux qui souffrent et qui luttent.

Bernard DESCHAMPS

5 janvier 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by bernard-deschamps.over-blog.org
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens