Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2016 4 21 /07 /juillet /2016 13:20
Valls par Man (Midi Libre)
Valls par Man (Midi Libre)

سمعت صوتا

J’ai suivi mercredi à la télévision la séance des questions au gouvernement qui, presque toutes, ont porté sur les attentats qui touchent la France. Une voix s’est exprimée pour résister au vent liberticide qui souffle sur notre pays.

C’était une voix de femme qui appelait à la raison. La voix de Jacqueline Fraysse, médecin cardiologue, députée Front de Gauche de Nanterre dont elle a été le Maire. C’est dans cette ville qu’était implanté le plus grand bidonville de France où étaient parqués des milliers de familles algériennes, avant et pendant la guerre d’indépendance. J’ai eu l’honneur de siéger avec elle à l’Assemblée Nationale dans les années 80.

En appelant à la raison, Jacqueline parlait d’expérience. Une expérience singulièrement douloureuse puisque le conseil municipal qu’elle présidait fut la cible d’une agression le 27 mars 2002, au cours duquel huit élus perdirent la vie et 19 furent blessés dont 14 grièvement. Dans son interpellation du Premier ministre, mercredi, elle l’invita à réfléchir au terreau sur lequel se développe le terrorisme actuel : les opérations militaires françaises insensées sur des territoires extérieurs; une politique sociale en France qui multiplie les exclus; un climat xénophobe et d’intolérance religieuse qui nourrit frustrations et rancoeurs.

Cette voix tranchait avec la surenchère sécuritaire à laquelle se livrent la droite, l’extrême-droite et la majorité des élus socialistes. La longue réponse de Valls a renforcé mon inquiétude quant à l’avenir de mon pays. Conforté à l’évidence par le vote favorable massif émis la veille pour la prolongation de l’état d’urgence (489 voix POUR, 26 CONTRE), il s’est senti autorisé à pousser plus loin la remise en cause des libertés démocratiques, reprenant l’argument de « l’ennemi intérieur » qui ouvre la porte à toutes les suspicions, à tous les amalgames et à la délation.

Un autre passage de son intervention aura peut-être échappé aux auditeurs. Au détour d’une phrase, il a appelé à une coopération accrue des services sociaux et de la police pour lutter contre le terrorisme. C’est une nouvelle atteinte au secret professionnel auquel sont tenus les travailleurs sociaux afin de ne pas perdre la confiance des personnes qui ont besoin d’aide. Dans un passé récent le secret professionnel a déjà subi des restrictions, entre autres avec la loi Perben II, en contradiction avec le Code de déontologie qui limite les dérogations possibles sous contrôle judiciaire. La démarche est parallèle à celle de la « loi travail ». Ce faisant, Valls travaille à un remodelage de la société française en rupture avec nos traditions démocratiques. C’est d’une extrême gravité.

Un climat nauséabond

Je recevais lundi des amis d’Alger. Depuis quinze jours j’avais réservé une table et commandé une gardianne halal dans un restaurant dont le responsable m’avait assuré que, prévenu à l’avance, cela ne lui posait aucun problème. Ce qu’il me confirma par la suite à trois reprises. Lorsque nous sommes arrivés au restaurant il m’informa froidement ne pas avoir préparé notre gardianne, ajoutant sans s’excuser et d’un air ironique : « Je n’ai pas trouvé d’imam pour bénir la viande. » Reflet d’une ambiance générale inquiétante qui se développe dans notre pays.

Mon prochain livre

Il sera édité à Alger par les éditions El Ibriz. Sous le titre Chroniques algériennes, 2006-2016, il reprend mes textes écrits depuis dix ans et sortira à l’automne pour le Salon International du Livre d’Alger (SILA).

21 juillet 2016

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens