Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 07:13
Palmyre
Palmyre

Lundi, 4 Avril, 2016

L'Humanité

L'éditorial de Patrick Apel-Muller

Palmyre a été libérée de Daech et sous les ruines à nouveau ruinées, des charniers humains. Pourtant, on croirait que seule la reconstruction de cette perle de l’Antiquité mérite attention. Ses habitants sont des fantômes dans les grands médias du monde, comme si leurs témoignages menaçaient le bilan des politiques des grandes puissances au Proche et au Moyen-Orient. Peut-être bien…

Comment à nouveau ne pas faire la liste des errances d’intervention en Irak, en guerre de Libye, de l’armement des fous de Dieu aux alliances empoisonnées avec l’Arabie saoudite et le Qatar, du choix toujours réitéré d’ajouter les armes aux armes ? Dans quelles impasses se sont jetées les autorités françaises ! À faire longtemps d’Assad leur seul ennemi, elles se sont aveuglées sur leurs propres alliés ; à combattre pied à pied le retour de l’Iran parmi les acteurs de la région, elles se sont privées d’une voix entendue sur cette scène ; en rechignant aux échanges constructifs avec la Russie, elles se sont marginalisées ; en multipliant les obstacles à la recherche d’un règlement politique en Syrie, elles ont repoussé la perspective d’une paix.

Aujourd’hui encore, l’Élysée parie surtout sur la diplomatie des Rafale, « avec cette complaisance secrète pour l’abus de la force que les nations les plus policées ont hérité des âges barbares et qu’elles portent encore dans leur sang », selon la formule de Jaurès.

Le monde a terriblement changé et il échappe à la maîtrise des grandes puissances quand elles agissent en gendarmes ou en vigiles de puissants intérêts privés. La recherche de solutions politiques, loin de l’ivresse des canonnades, le choix du développement pour tous plutôt que du pillage ou du laisser-piller, l’aide à reconstruire la Syrie en garantissant l’existence de tous ses peuples plutôt que l’exacerbation des haines, la fermeté face au tyran Erdogan qui n’hésite pas, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, à faire massacrer des réfugiés syriens en plus des Kurdes sur son sol… l’avenir est là et nulle part ailleurs.

Ainsi, Palmyre sera autre chose que la mort régnant sur un désert.

PAM

Partager cet article

Repost 0
Published by bernard-deschamps.over-blog.org
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens