Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 13:56
Logos de l'U.A. et de l'O.N.U.
Logos de l'U.A. et de l'O.N.U.

RFI:

Menace d’intervention en Libye : l’UA s’accroche à la solution politique

Affirmant que l’Accord politique, conclu par les principaux acteurs de la scène libyenne, «est la seule voie à suivre».

Les participants à la réunion du Groupe international de contact sur la Libye ont souligné qu’«aucune autre initiative ne devrait être entreprise sans l’implication de l’Union africaine (UA) et des Nations unies (ONU)», au terme de leur réunion, samedi soir, en marge du Sommet africain d’Addis-Abeba.

Co-présidé par le commissaire du Comité de la paix et de la sécurité (CPS) de l’UA, l’Algérien Smaïl Chergui et le Représentant spécial de l’ONU pour la Libye, l’Allemand Martin Kobler, le conclave du Groupe international de contact sur la Libye semble avoir adressé un message clair à ceux qui, sur la scène internationale, s’activent pour opérer une intervention militaire en Libye, dont notamment ceux composant la Coalition que dirige Washington, dans sa lutte contre les terroristes de Daech.

Pour les participants à la rencontre précitée, le chaos qui s’est installé en Libye, depuis cinq ans, après la crise de 2011 dans ce pays, lequel s’est vite militarisé ouvrant la voie à l’intervention de l’Otan, ne peut être réglé que «seulement à travers des institutions étatiques unifiées qui bénéficient d’un large soutien populaire», ont-ils précisé. Ce qui permettra à Libye «de relever les nombreux défis politiques, économiques, sécuritaires et humanitaires auxquels le pays est confronté», ont-ils assuré.

Il est à rappeler que l’Organisation africaine s’est félicitée, dans un communiqué de la présidente de la Commission de l’UA, la Sud-Africaine, Nkosazana Dlamini Zuma, de l’Accord politique libyen sous les auspices de l’ONU, paraphé, le 17 décembre dernier, dans lequel les signataires se sont engagés sur la voie de la formation du gouvernement libyen d’union nationale. Se félicitant de l’engagement de l’UA à «contribuer à la consolidation» du Gouvernement d’union nationale en Libye, le Groupe de contact international sur la Libye citera à titre d’exemple «la volonté de l’UA à apporter une assistance dans la réforme du secteur de la sécurité» dans ce pays, ainsi que «de partager son (de l’UA, ndlr) expérience pour contribuer au processus de réconciliation nationale et d’apaisement», a ajouté ledit Groupe.

Il a été notamment question, dans ce sens, du «plein appui» à l’armée nationale libyenne, après l’approbation du Gouvernement de 32 ministres, de Faïz Serradj, par le Parlement, en application de la Résolution sur la Libye, 2214, du Conseil de sécurité de l’ONU.

L’intervention militaire étrangère se précise !

... Plongé depuis cinq ans dans une situation chaotique, suite à l’effondrement de ses institutions, après l’éclatement de la crise en 2011 dans le pays qui s’est vite militarisée, ouvrant ainsi la voie à l’intervention de l’Otan, le sang libyen n’a cessé, depuis, de couler, et ce chaos a profité aux groupes terroristes, dont ceux de Daech qui ont eu une emprise sur le terrain, notamment dans le Nord à Syrte. L’impératif de mettre sur pied les institutions dans ce pays est vital, notamment transitoire, pour que les Libyens renouent avec la vie politico-institutionnelle, cadre dans lequel les divergences doivent trouver leurs traitement et règlement, l’ultime voie pour prémunir les Libyens et la Libye du pire scénario qui les guette.

Des voies, notamment d’acteurs occidentaux, membres de l’Otan, multiplient des appels à une intervention étrangère en Libye, pour lutter contre Daech, mais aussi des rencontres politico-militaires pour cette intervention, qui se précise. à la réunion de Paris, le 22 janvier dernier, des ministres occidentaux de la Défense des pays membres de la Coalition des États-Unis, sur la menace de daech en Libye, cette question sera sur la table de la réunion de Rome, prévue demain, mardi.

Celle-ci précède, faut-il le noter, les réunions sur la menace de Deach, en Libye, prévues, le 11 février prochain, à Bruxelles. Il s’agit d’un sommet de l’UE sur cette question et d’une réunion de l’Otan dans ce même ordre d’idées. à ces réunions succèdera celle annoncée, vendredi dernier, par le président américain, Barack Obama, indiquant qu’il réunira les membres du Conseil de sécurité de son pays, sur la menace de Daech en Libye.

Les choses semblent s’accélérer notamment au regard de l’échec du plan des Occidentaux en Syrie, après l’entrée du rôle de la Russie dans le dossier syrien. Une accélération au rythme des mutations en cours dans les rapports internationaux visant le contrôle des sources et des voies d’approvisionnement en énergie, ce qui explique, en partie, l’engouement des acteurs occidentaux à intervenir en Libye, pays sur la rive sud du bassin méditerranéen, et une des portes qui donnent sur l’Afrique.

Le groupe de contact international s’est félicité de la Résolution 2259 de l’ONU sur la Libye tout en rappelant qu’elle «appuie et accorde une légitimité internationale à l’Accord politique libyen» appelant les Libyens à «s’unir derrière l’Accord politique et à s’engager positivement afin d’achever la transition politique» dans ce pays. Pour, ont souligné les membres du dit Groupe, de mettre fin «à la violence et de promouvoir la réconciliation nationale, basée sur la préservation de la souveraineté, de l’indépendance, de l’unité et de l’intégrité territoriale de la Libye, ainsi que sur le respect de la volonté du peuple libyen».

Karima Bennour

Partager cet article

Repost0

commentaires

Lysianne 03/02/2016 18:38

LE CINEASTE JEAN-PIERRE LLEDO DEVENU PRO-SIONISTE DEVERSE SA HAINE DE L'ALGERIE : ce texte a-t-il été retiré volontairement ?

bernard-deschamps.over-blog.org 03/02/2016 19:07

Bonsoir Lysiane que je ne connais mais dont j'apprécie les commentaires. J'ai supprimé ce texte car les termes employés par l'auteur pouvaient être considérés comme étant antisémites. Ceci précisé, je connais JP Lledo et je condamne sa dérive favorable à la politique colonialiste de l'Etat d'Israël contre les Palestiniens et je partage la colère de la majorité des Algériens à son égard.

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens