Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 14:13
DIALOGUE AVEC UN BOURGEON DE CHÂTAIGNIER

- Je te salue messager du printemps.

- J’ai un peu tardé à pointer le nez. L’hiver fut rude.

- Ton nez ou ta langue, petite feuille que je vois poindre ?

- A la fois mon nez, mes yeux et ma langue pour goûter aux plaisirs de cette renaissance.

- Petite pousse vert tendre, ta fragilité m’émeut.

- Je suis forte pourtant et je grandis vite.

- Je vois. Tes nervures si fines encore sont gonflées de sève.

- Et si tu savais la force de l’élan de vie qui nous vient des racines.

- Cet arbre qui te porte parait cependant bien malade. Des branches ont cessé de vivre et son écorce s’écaille par endroits.

- C’est en effet une grande tristesse. La maladie de l’encre a progressé depuis que la misère a chassé nos paysans vers les villes, mais notre résistance est légendaire. Ne dit-on pas que certains de nos arbres ont 4 000 ans ?

- Je ne sais s’il en existe en Cévennes. Par contre certains ont plusieurs siècles et sont les témoins vivants de la guerre des Camisards.

- Nous en sommes très fiers. Leur tronc évidé servit de caches aux Réformés fuyant les Dragons de Louis XIV.

- Les Cévennes si paisibles ont connu des époques tourmentées. Au XVIIe siècle, mais aussi au XXe sous l’occupation nazie. Elles ont toujours été un refuge pour les Réprouvés, les Révoltés. Roux le bandit y nargua la maréchaussée.

- Petite feuille de châtaignier, tu es la preuve de cette volonté de résistance et de cette capacité de renaissance qui ont déteint sur le caractère des Cévenols.

- Nous sommes la vie.

- Le titre « d’arbre à pain » vous va si bien. La bajana, la » châtaigne blanchette » était la base de l’alimentation des habitants de ces montagnes. Séchée dans la clède, pisée puis passée au ventaïre, la récolte de châtaignes permettait de passer l’hiver. Jusqu’à la viande de porc, les jours de fête, portait la saveur du fruit du châtaignier dont ils avaient été nourris. Les grands chefs de cuisine savent également vous honorer de recettes prestigieuses comme la crème de châtaigne au foie gras et aux cèpes.

- Bientôt je ne serai plus seule, des grappes de fleurs dorées à leur tour vont apparaître.

- Grandis, grandis vite petite feuille. Deviens belle et résistante pour les protéger des orages de l’été afin que de leurs amours naissent les bogues porteuses de fruits.

BD, 22/04/2015

Partager cet article

Repost 0
Published by bernard-deschamps.over-blog.org
commenter cet article

commentaires

BERNARD DESCHAMPS 26/04/2015 17:06

Après réflexion, j'écrirais "étaient la base" et je supprimerais le pluriel dans "dont il avait été nourri".

mireille 24/04/2015 14:00

l'as-tu écrit en pensant au Saralier; très beau....

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens