Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 21:26
ATTENTAT, SOLIDARITE AVEC LE PEUPLE TUNISIEN DANS CETTE TERRIBLE EPREUVE

El Moudjahid, 18 mars 2015

Une attaque terroriste a frappé, hier, le musée du Bardo à Tunis, tuant 19 personnes, dont 17 touristes de plusieurs nationalités, et suscitant l'indignation de plusieurs pays qui ont exprimé leur soutien à la Tunisie dans la lutte contre l'extrémisme et le terrorisme. Le Premier ministre tunisien, Habib Essid, a déclaré, lors d'un point de presse, que le bilan final de cet attentat était de "19 morts, dont 17 touristes de nationalités polonaise, italienne, allemande et espagnole". Selon le Premier ministre, deux assaillants, tués lors d'un assaut de la police tunisienne, ont ouvert le feu sur les touristes alors que ces derniers descendaient de leurs bus, puis les avaient pourchassés à l'intérieur. Par ailleurs, le ministre tunisien de la Santé, Saïd Aïdi, a indiqué à la presse que 38 personnes avaient été blessées, notamment des ressortissants de France, d'Afrique du Sud, de Pologne, d'Italie et du Japon. D'après l'agence de presse tunisienne TAP qui cite le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Mohamed Ali Laroui, les deux terroristes, armés de fusils d'assaut Kalachnikov, "ont été abattus" et les touristes que ces derniers retenaient "libérés" et sont désormais "hors de danger". Le Président de la République tunisienne, Béji Caïd Essebsi, va s'adresser aux Tunisiens, a indiqué le porte-parole de la présidence. Cette attaque "vise notre économie", a, de son côté, déclaré sur la radio Mosaïque FM, Mohsen Marzouk, le conseiller politique du Président Caïd Essebsi, en faisant allusion à l'importance du secteur du tourisme pour la Tunisie. "Mais il ne faut pas que nous laissions ce coup nous affecter. Et je suis sûr que le monde gardera sa confiance en nous", a-t-il ajouté. Plusieurs pays solidaires de la Tunisie L'attaque contre le musée Bardo à Tunis est la première du genre à viser des étrangers depuis le soulèvement de fin 2010-début 2011 qui a chassé du pouvoir le président Zine El- Abidine Ben Ali.

L'Algérie a exprimé, par la voix du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali-Cherif, son "soulagement suite à la fin de la prise d'otages et à la neutralisation des terroristes". "Nous regrettons, dans le même temps, les victimes innocentes assassinées par des criminels sanguinaires, dont le seul souci est de semer le chaos et la terreur parmi de paisibles citoyens", a indiqué le porte-parole. "En cette douloureuse circonstance, nous présentons nos condoléances aux familles des victimes et au gouvernement tunisien, et réaffirmons notre solidarité avec le peuple tunisien frère", a-t-il ajouté, assurant qu'"aucune victime algérienne n'est à déplorer dans cette odieuse attaque terroriste". Par le biais du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Badr Abd El-Atti, l'Égypte a "condamné l'attaque terroriste de Tunis et exprimé la solidarité de son peuple et de son gouvernement avec le gouvernement et le peuple tunisiens dans leur lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes". L'Égypte a présenté ses condoléances aux familles des victimes de cet "acte terroriste abominable", et appelé l'ensemble de la communauté internationale à "conjuguer ses efforts afin d'éradiquer le phénomène du terrorisme", selon le porte-parole. Pour la Ligue arabe, "cette attaque terroriste vise à compromettre le processus démocratique pionnier en Tunisie", a affirmé le secrétaire général de l'organisation panarabe, Nabil El-Arabi, soulignant que "la sagesse des dirigeants de la Tunisie et la détermination de son peuple aideront ce pays à faire face au terrorisme et à préserver les acquis de la Révolution tunisienne". Le secrétaire général de la Ligue arabe a réaffirmé le soutien de l'organisation panarabe aux Président, gouvernement et peuple tunisiens dans leur lutte contre l'extrémisme et le terrorisme. Par la voix de son président François Hollande, la France s'est dite solidaire de la Tunisie, après cette attaque. "Le président (Hollande) a parlé à l'instant au Président tunisien pour lui témoigner de la solidarité de la France avec lui-même et le peuple tunisien dans ce moment très grave", selon l'Elysée. De son côté, le Premier ministre français, Manuel Valls, a condamné, "avec la plus grande fermeté", l'attaque de Tunis. "Il y a une prise d'otages, sans aucun doute des touristes touchés, tués", a indiqué M. Valls, lors d'une conférence de presse à Bruxelles. Cette "attaque terroriste (...) illustre cruellement les menaces auxquelles nous sommes tous confrontés en Europe, en Méditerranée, dans le monde", a-t-il ajouté. Le Président Bouteflika souligne le soutien « ferme » de l’Algérie à la Tunisie

Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a affirmé, dans un message à son homologue tunisien, Béji Caïd Essebsi, le soutien «ferme» de l’Algérie à la Tunisie, suite à l’attaque terroriste qui a ciblé hier le musée du Bardo à Tunis. «Nous avons été surpris par la nouvelle de l’attaque terroriste lâche qui a ciblé aujourd’ui la capitale de la Tunisie sœur faisant plusieurs morts», a écrit le Président Bouteflika dans son message. «Face à cette tragique épreuve qui a frappé le peuple tunisien frère, je vous présente, ainsi qu’au peuple et gouvernement tunisiens, au nom du peuple et gouvernement algériens, ainsi qu’en mon nom personnel, mes sincères condoléances en vous exprimant notre ferme condamnation de cet acte criminel abject contraire à nos valeurs et principes de notre religion», ajoute le Chef de l’État. «Permettez-moi de vous faire part des condoléances fraternelles du peuple algérien. Nous vous assurons la sincérité de nos sentiments de fraternité et de notre solidarité inconditionnelle en toutes circonstances», a poursuivi le Président Bouteflika. «Face à cet acte innommable, je réitère à votre excellence notre condamnation la plus ferme, ainsi que notre soutien indéfectible au peuple tunisien dans cette dure épreuve, tout en priant Dieu Tout-Puissant d’accorder aux victimes sa Sainte Miséricorde et d’assister les leurs et souhaitant aux blessés un prompt rétablissement», a conclu le Président Bouteflika. Sellal exprime la solidarité du gouvernement algérien avec la Tunisie Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a exprimé la solidarité et le soutien du gouvernement algérien au gouvernement tunisien dans sa lutte contre le terrorisme, lors d’un entretien téléphonique avec son homologue tunisien, Habib Essid, suite à l’attaque terroriste perpétrée hier contre le musée du Bardo à Tunis. «Suite à l’attaque terroriste, le Premier ministre a eu un entretien téléphonique avec son homologue tunisien, Habib Essid, au cours duquel il lui a exprimé sa solidarité et celle du gouvernement algérien avec son homologue tunisien», a précisé un communiqué du ministère des Affaires étrangères. M. Sellal a assuré son homologue tunisien «du soutien de l’Algérie à la Tunisie sœur dans sa lutte contre le terrorisme et de son appui aux efforts qu’elle déploie pour l’instauration de la sécurité et de la stabilité et l’établissement d’un climat politique et économique propice à la consolidation des institutions démocratiques et à la réalisation de la paix, de la prospérité et du progrès». L’Algérie «suit minute par minute et avec une profonde inquiétude les informations en provenance de Tunis sur l’attaque terroriste lâche qui a ciblé mercredi après-midi (hier, ndlr) le musée du Bardo dans la capitale tunisienne dans lequel d’innocentes personnes ont été froidement assassinées», a précisé la même source.

«L’Algérie, qui condamne cet acte criminel odieux et la prise d’otages qui s’en est suivie, exprime sa solidarité absolue et inconditionnelle avec le président, le gouvernement et le peuple tunisiens face à cette tentative désespérée qui, en aucun cas, n’atteindra l’objectif recherché par ses auteurs et commanditaires, de déstabiliser la Tunisie sœur et d’attenter à sa sécurité ni n’entamera la détermination de toutes les composantes de la société tunisienne unie et solidaire», a ajouté le communiqué. «L’Algérie, qui a de tout temps soutenu les frères en Tunisie et les a aidés pour sortir de la crise, est, aujourd’hui, plus que jamais disposée à poursuivre son soutien aux efforts des autorités tunisiennes pour faire face à tous les défis, y compris sécuritaires, et avant tout pour éradiquer le terrorisme», a conclu la même source. L’Algérie condamne « énergiquement » l’attaque terroriste contre le musée du Bardo à Tunis L'Algérie a condamné "énergiquement" l'attaque terroriste perpétrée hier contre le musée du Bardo à Tunis, et exprimé sa "solidarité absolue et inconditionnelle" avec ce pays voisin. L'Algérie "suit minute par minute et avec une profonde inquiétude les informations en provenance de Tunis sur l'attaque terroriste lâche qui a ciblé hier après-midi le musée du Bardo dans la capitale tunisienne dans lequel d'innocentes personnes ont été froidement assassinées", a précisé un communiqué du ministère des Affaires étrangères. "L'Algérie qui condamne cet acte criminel odieux et la prise d'otages qui s'en est suivie exprime sa solidarité absolue et inconditionnelle avec le Président, le gouvernement et le peuple tunisiens face à cet tentative désespérée qui, en aucun cas, n'atteindra l'objectif recherché par les auteurs et commanditaires de déstabiliser la Tunisie sœur et attenter à sa sécurité ni n'entamera la détermination des toutes les composantes de la société tunisienne unie et solidaire", ajoute le communiqué. "L'Algérie qui a de tout temps soutenu les frères en Tunisie et les a aidés pour sortir de la crise est aujourd'hui, plus que jamais, disposée à poursuivre son soutien aux efforts des autorités tunisiennes pour faire face à tous les défis, y compris sécuritaires et avant tout pour éradiquer le terrorisme", conclut le communiqué. La Ligue arabe condamne l’attaque terroriste contre le musée du Bardo à Tunis La Ligue arabe a "énergiquement" condamné l'attaque terroriste contre le musée du Bardo, près du Parlement à Tunis, qui a fait plusieurs victimes parmi les touristes et les citoyens tunisiens innocents, selon un communiqué de la Ligue rendu public hier. "Cette attaque terroriste vise à compromettre le processus démocratique pionnier en Tunisie", a affirmé le secrétaire général de la Ligue arabe, soulignant que "la sagesse des dirigeants de la Tunisie et la détermination de son peuple aideront ce pays à faire face au terrorisme et à préserver les acquis de la Révolution tunisienne". Le secrétaire général de la Ligue arabe a réaffirmé le soutien de l'organisation panarabe aux Président, gouvernement et peuple tunisiens dans leur lutte contre l'extrémisme et le terrorisme.

Partager cet article

Repost 0
Published by bernard-deschamps.over-blog.org
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ww.bernard-deschamps.net
  • ww.bernard-deschamps.net
  • : Blog consacré pour une grande part aux relations entre l'Algérie et la France.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens